Garde partagée : 8 conseils pour un fonctionnement harmonieux sans s'embrouiller

Voici 8 conseils pratiques pour installer une communication harmonieuse avec votre ex au sujet de la garde partagée.
Voici 8 conseils pratiques pour installer une communication harmonieuse avec votre ex au sujet de la garde partagée.
Se quitter, c'est une chose. Mais quand on a des enfants, la situation se complique. Vous ne savez plus comment parler à votre ex pour faire en sorte que vos enfants vivent le mieux possible votre séparation ? Voici 8 conseils pratiques pour vous aider à mettre en place une communication harmonieuse entre vous.
A lire aussi

La garde partagée est un véritable partenariat entre les deux parents, qui nécessite une bonne communication et surtout de la coopération. Deux choses parfois difficiles à gérer, lorsqu'on vient de traverser un divorce ou une séparation compliquée. Il est cependant important de se rappeler que si votre couple est bel est bien terminé, votre vie de famille, elle, continue.

Afin de mettre en place un système de garde partagée efficace, chaque parent doit impérativement faire table rase du passé et appréhender cette relation sous un nouveau jour. La situation vous impose désormais de prendre des décisions matures, en concertation avec votre ex, et ce pour le bien de vos enfants.

Rien ne sert de s'emporter, il faut rester calme et prendre sur soi...
Rien ne sert de s'emporter, il faut rester calme et prendre sur soi...

Lorsqu'elle se met en place dans les meilleures conditions possibles, cette collaboration active permet aux enfants de grandir dans une atmosphère sereine et positive, malgré la séparation. Vos enfants doivent impérativement sentir qu'ils sont beaucoup plus importants que vos histoires de couple. Les enfants qui voient leurs parents mettre en place une coopération positive lors d'une séparation, se sentiront en sécurité et seront plus à même de résoudre leurs problèmes relationnels plus tard.

La clef du succès consiste à se concentrer uniquement sur ses enfants. Cela signifie qu'il faut absolument mettre de côté son ressentiment ou toute autre pensée négative à l'égard de son ex. C'est le seul et unique moyen de permettre à vos enfants de grandir avec un minimum de stabilité, à défaut d'avoir ses deux parents unis. Allez, on se motive ! Après tout, vous êtes adultes non ?

Faites comme si vous gériez une situation compliquée au boulot et réagissez comme un chef !
Faites comme si vous gériez une situation compliquée au boulot et réagissez comme un chef !

Et si vous sentez que ça ne va vraiment pas de votre côté, n'hésitez pas à prendre un rendez-vous avec un spécialiste. Chez lui aucun souci, vous aurez la permission de vous lâcher et de critiquer votre ex autant que vous voudrez (en épargnant vos petits).

Vous lamentez, oui, mais pas devant vos enfants surtout...
Vous lamentez, oui, mais pas devant vos enfants surtout...

Rappelez-vous simplement que vos enfants ne doivent jamais se sentir tiraillés entre leurs deux parents ou se retrouver partie prenante au milieu de vos conflits. Même si cela peut paraître tentant pour obtenir des infos, ne les utilisez jamais pour faire passer un message, c'est interdit !

Vous l'aurez compris, la communication est extrêmement importante entre vous. Si vous ne pouvez absolument pas supporter de lui adresser la parole, essayez de vous servir des mails et des textos le plus souvent possible et adoptez ces 8 conseils pratiques pour réussir à instaurer une situation vivable pour vos enfants :

1. Soyez pro

Lorsque vous parlez à votre ex, faites comme si vous étiez au boulot et adoptez un ton très professionnel, à la fois cordial, respectueux et neutre.

2. N'imposez rien

Adressez-lui des demandes au lieu de lui donner des ordres, il devrait être moins exigeant, vous verrez.

3. Dialoguez correctement

Quand il vous parle, écoutez-le et attendez qu'il ait terminé son raisonnement. Il ira plus facilement dans votre sens, c'est certain.

4. Prenez sur vous

Faites preuve de mesure et ne le poussez pas à bout intentionnellement. Oui, c'est difficile d'être patiente, mais ça paye !

5. Questionnez-le

Demandez-lui régulièrement son opinion, il se sentira respecté et prendra également la vôtre en compte.

6. N'évoquez que vos enfants

Gardez la conversation focalisée sur les enfants et ne vous épanchez surtout pas sur votre vie privée.

7. Apprenez à être flexible

Faites preuve de souplesse lorsqu'il vous sollicite. Si cela vous arrive d'avoir vous aussi à adapter votre emploi du temps par exemple, vous serez bien contente qu'il vous dépanne.

8. Faites votre mea culpa

Apprenez à vous excuser sincèrement quand vous avez tort, il reconnaîtra plus facilement ses propres erreurs lui aussi.