Le natsukashii ou comment cultiver la "nostalgie heureuse"

Comment cultiver la nostalgie heureuse
Comment cultiver la nostalgie heureuse
Et si au lieu de ressasser nos souvenirs avec tristesse, nous cultivions le concept japonais de "nostalgie heureuse" pour ancrer ces émotions positives et les chérir ? L'hypnothérapeute Christine Clauss nous raconte son histoire.
A lire aussi

Comment Amélie Nothomb m'a montré la voie du bien-être ? C'était en 2013, j'attendais avec délice mon premier petit plaisir de l'automne, la lecture du traditionnel ouvrage annuel d'Amélie Nothomb. Je fus comblée au-delà de mes attentes : outre la précision et la justesse du style, le ciselage minutieux du récit, je découvris une notion qui allait changer mon approche de la vie et ma pratique de l'hypnose ericksonienne.

Il s'agit du "natsukashii", la nostalgie heureuse. Alors que dans notre culture occidentale, la nostalgie est triste, chargée de regrets, de "c'est fini tout ça" et même de "c'était mieux avant", la culture japonaise, si chère à la romancière belge, se réjouit du beau souvenir, de la douceur du moment, du bonheur évoqué, et cultive précieusement ce moment magique dans son roman La nostalgie heureuse (Albin Michel).

Outre les bienfaits personnels que m'a apportés cette notion, son utilisation en séance d'hypnose est très puissante, ravivant des sensations agréables, des moments magiques, des émotions positives, enfouis jusque-là sous des strates de tristesse, de regrets, de culpabilité et bien d'autres...

Hypnose pour cultiver la nostalgie heureuse
Hypnose pour cultiver la nostalgie heureuse

Le processus expliqué

Le principe est d'évoquer un moment heureux, même très bref ou très lointain, de la vie du sujet et de l'associer aux cinq sens, afin d'ancrer ces sensations profondément dans le présent.

Récemment, une jeune femme, Anna, qui disait s'être perdue, ne plus savoir qui elle était depuis le décès de sa mère, a ravivé, lors d'une transe hypnotique, le souvenir d'un moment heureux, avec sa mère, à une époque où la vie était simple et belle pour elle. À l'aide de la voix je l'ai accompagnée :

"À présent, vous vous trouvez dans cet endroit magnifique que vous aimez tant... Vous regardez ce ciel bleu, ces champs de blés bonds à perte de vue, parsemés de coquelicots d'un rouge éclatant (Visuel), vous pouvez sentir cette odeur particulière du blé mûr, d'autres parfums peut-être parviennent jusqu'à vos narines (Olfactif), vous mâchouillez un brin d'herbe ou une fleur dont vous sentez le goût caractéristique sur votre langue (Gustatif).

Vous êtes bien... Alors vous courez dans ce champ de blé, vous sentez l'air frais sur votre visage, les brins d'herbe qui frôlent vos jambes, votre corps (Kinesthésique). Vous entendez des bruits autour de vous, peut être des champs d'oiseaux, peut-être des grillons, peut-être d'autres bruits encore (Auditif), peut-être même des voix, une voix qui appelle "Anna" et qui rit..."

En réactivant les repères Visuels, Auditifs, Kinésthésiques, Olfactifs, et Gutatifs (VAKOG) d'Anna lors de l'évocation de ce moment heureux, le bien-être et le bonheur vêcus sont revenus, fugitivement certes, mais suffisamment pour être ressentis à nouveau et permettre de créer une émotion positive. Hors, une émotion qui dure, c'est un sentiment...

A présent, ce qui est prégnant chez Anna, c'est le bonheur de ce moment d'enfance avec sa mère, et non plus le désespoir de l'avoir perdue à jamais. C'est ça, la nostalgie heureuse.

Par Christine Clauss, hypnothérapeute et coach certifiée et validée par le réseau Medoucine.