I Am Like Other Girls, le compte Instagram qui célèbre la sororité

I Am Like Other Girls
I Am Like Other Girls
Deux jeunes artistes new-yorkaises, Tara Anand, 18 ans, et Ellie Lee, 19 ans, ont imaginé ensemble un compte Instagram dédié à la solidarité féminine, "I Am Like Other Girls". Une mosaïque de portraits de femmes, comme un hymne à la sororité.
A lire aussi
Il célèbre ses "seins d'homme" sur Instagram
News essentielles
Il célèbre ses "seins d'homme" sur Instagram

Étudiantes à la School of Visual Arts de New York, Tara, originaire de Bombay et Ellie, d'origine américano-coréenne, ont imaginé ensemble un compte Instagram aux antipodes des clichés sur les filles. Au sempiternel "je ne suis pas comme les autres", les deux jeunes artistes ont répondu avec des illustrations et un seul mot d'ordre : " I Am Like Other Girls !" (Je suis comme les autres filles). "Nous sommes trop nombreuses à essayer d'atteindre une forme d'individualité en nous éloignant de notre genre. Mais qui décide de ce à quoi ressemblent les filles ? Et qui choisit qu'elles sont tous les mêmes ?", se questionnent les deux ados.

Sur leur page Instagram, de nombreux visages de femmes défilent. Elles sont noires, rousses, blanches, lesbiennes, musulmanes, juives, rondes... Elles aiment chanter sous la douche, détestent le café, préfèrent les maths et peuvent courir jusqu'à 100 km. Plutôt que de valoriser l'individualisme, Tara et Ellie célèbrent les affinités tout en renvoyant une image positive de la féminité.

"Je mange des pizzas tous les jours, et je suis comme les autres filles"

"Nous étions contrariées par le fait que beaucoup de filles perpétuaient des clichés comme "les filles sont mesquines et il y a toujours des drames", confient-elles à au site Feminism in India. Des préjugés qui ont la dent dure et qu'elles ont voulu contrer à grands coups de crayons.

Très vite, Tara rêve d'une plateforme qui permettent aux femmes de s'identifier quelque soit leur ethnie, leur sexualité ou leur tour de taille. "Avec 343000000000 femmes sur la planète issues de 195 pays (...) il est impossible de généraliser tout un genre. Le projet I Am Like Other Girls s'efforce de redéfinir ce que signifie être comme les autres filles."

Leur compte Instagram voit le jour le 14 novembre 2017, elles y publient chaque jour un portrait de femme illustré et une citation. "J'aime joue aux jeux vidéos et je suis comme les autres filles." Dans leur boîte e-mail, elles reçoivent rapidement des dizaines de témoignages de femmes de tous les âges et des quatre coins du monde, de Singapour au Canada."On a été super choquées de réaliser combien de personnes ressentaient la même chose que nous", raconte Ellie.

Face au succès croissant de leur compte Instagram et aux milliers de messages qu'il draine, les deux jeunes New-Yorkaises décident après quelques semaines seulement de recruter deux nouvelles membres à leur crew. En décembre 2017, deux nouvelles illustratrices, Mehr Roddey et Jana Augustin, rejoignaient l'aventure "I Am Like Other Girls" et sa promesse d'un féminisme intersectionnel qui s'adresse à toutes les femmes de 7 à 77 ans.