La danseuse brésilienne Ingrid Silva pose nue et enceinte en couverture de "Vogue"

Ingrid Silva en Une du magazine de mode "Vogue"
Ingrid Silva en Une du magazine de mode "Vogue"
C'est un pas de plus vers la visibilité des femmes, de TOUTES les femmes. Ce mois-ci, la talentueuse danseuse de ballet brésilienne Ingrid Silva a pris la Une du célèbre magazine de mode "Vogue", nue et enceinte. On applaudit.
A lire aussi

Connaissez-vous Ingrid Silva ? Personnalité brésilienne, la trentenaire native de Rio de Janeiro est une prodigieuse danseuse de ballet. Entre deux performances classiques, l'artiste - que l'on peut voir dans cette impressionnante publicité narrée par Serena Williams - milite pour une plus forte diversité au sein du monde encore trop peu inclusif de la danse. Un combat de longue haleine.

"Oui, je peux toujours avoir l'air 'classique' et élégante avec mes cheveux naturels !", affirmait-elle encore récemment au magazine lifestyle Health. Un discours qu'elle déploie au sein de l'édition brésilienne du célèbre magazine de mode Vogue ce mois-ci : elle trône même au sein de sa Une. Une couverture qui n'a rien d'anodin puisque la danseuse y pose nue et enceinte. Sur elle, elle n'a que ses bijoux et - bien sûr - ses ballerines.

Histoire d'en appeler à plus d'inclusivité encore. Car au sein du portrait qui lui est consacré, Ingrid Silva évoque évidemment la conciliation entre grossesse et activité professionnelle, les complexes et les enjeux de la maternité, mais aussi son expérience de vie - celle d'être une femme noire au sein d'une sphère où tout évolue trop lentement.

Une parole qui fait d'elle, comme l'affirme le médias d'actualités antiracisme Notícia Preta, l'une des 100 personnalités noires des moins de 40 ans les plus influentes au monde. Ce qui n'est pas démérité.

"Une réalité complètement différente"

"J'avais peur [de devenir maman] au début, mais ma plus grande motivation désormais est de savoir que mon enfant naîtra dans une réalité complètement différente de la mienne. Elle pourra être tout ce qu'elle veut devenir !", explique l'artiste. Une "réalité différente", c'est d'ailleurs ce pour quoi se bat l'experte du ballet, notamment à travers deux de ses initiatives associatives : EmpowHer NY et Blacks in Ballet, qui visent à encourager et visibiliser la présence des femmes, et plus encore des femmes noires, dans le monde de la danse.

"Rien n'est plus puissant que de se battre pour la prochaine génération et d'en être responsable", poursuit la danseuse dans les pages de Vogue. Une assertion en osmose avec les conseils que prodigue généralement Ingrid Silva au fil des publications de Blacks in Ballet. Exemple ? "N'abandonnez jamais votre rêve parce que quelqu'un d'autre vous a dit que vous n'en valiez pas la peine". Cette interaction avec les jeunes générations, la future mère la poursuit régulièrement, en encourageant les enfants - ceux de Rio notamment - à apprendre la danse.

Et cette dimension inspirante n'a pas échappé aux lectrices et lecteurs. "Que de poésie, formidable !", "Divine, quelle couverture incroyable !", "Merveilleuse, quelle fierté !", peut-on ainsi lire suite à la mise en ligne de cette Une. Ingrid Silva elle-même voit là "un puissant et historique moment de [sa] vie". On ne peut que plussoyer.