La télé iranienne censure un match parce que l'arbitre est une femme

L'arbitre Bibiana Steinhaus pendant le match Augsbourg Bayern munich
L'arbitre Bibiana Steinhaus pendant le match Augsbourg Bayern munich
La télévision iranienne a annulé la retransmission d'un match de la première ligue masculine allemande à cause d'une arbitre en short.
A lire aussi

Bibiana Steinhaus est la première femme à arbitrer des matchs de la Bundesliga, la Ligue 1 masculine allemande. A 39 ans, celle-ci est en poste depuis septembre 2017 et est régulièrement nommée comme étant l'une des meilleur·es arbitres d'Allemagne. Auparavant, elle avait arbitré pendant dix ans 80 matchs de ligue 2 masculine.


Ce vendredi 15 février, Bibiana Steinhaus arbitrait le match Augsbourg contre le Bayern Munich. Comme de nombreux matchs, celui-ci était retransmis à l'international et notamment en Iran par Radio-Télévision de la République Islamique d'Iran, la chaîne détenue par l'État.

Sauf que quelques minutes avant la rencontre, la retransmission a été annulée comme le rapporte le site de la Deutsche Welle. En cause, le fait que l'arbitre soit une femme, en short. En effet, la télévision iranienne n'autorise pas la diffusion d'images de femmes ayant découvert une large partie de leur peau.

C'est la journaliste correspondante de la télévision allemande ARD, Natalie Amiri, qui a rapporté cette censure dans un tweet : "Annulé à la dernière minute ! Aucune transmission du jeu @FCBayern @FCA_World Augsbourg sur la télévision d'État iranienne. Et qui est à blâmer : bien sûr, Bibi à nouveau. Bibiana Steinhaus est une femme et porte un short. Vous ne devriez pas voir quelque chose comme ça à la télévision d'État iranienne."

La même censure avait été opérée pour des tirages au sort pour des ouvertures de cérémonie qui ne sont pas diffusées en entier comme le rapporte le Spiegel Online.

Cela n'est pas la première fois que Bibiana Steinhaus est victime de la censure en Iran. En mai 2018, lors d'un match entre les clubs de Cologne et du Bayern Munich, la télévision iranienne avait remplacé les plans de l'arbitre par des plans du public.


Cette procédure ayant été trop compliquée à mettre en place pour la rencontre Augsbourg-Bayern de Munich, la retransmission a tout simplement été annulée. Et pour tenter de camoufler cette censure, le gouvernement aurait avancé que le match avait été annulé, comme l'explique le journal Spiegel Online.


En France, aucune femme n'a jamais arbitré en tant qu'arbitre principal un match de Ligue 1. Seules Nelly Viennot, Corinne Lagrange et Ghislaine Perron-Labbé ont été arbitres-assistantes, comme l'explique le site de Liberation.