J'ai testé pour vous les automassages chinois

Une pratique encore trop peu connue: les automassages chinois
Une pratique encore trop peu connue: les automassages chinois
Au quotidien, il est parfois difficile d'évacuer le stress de la journée. S'il existe plusieurs solutions efficaces, comme le yoga, trouver du temps pour la pratique n'est pas toujours évident. A mi-chemin de l'acupuncture (mais sans les aiguilles ! ), zoom sur une technique trop peu connue : les automassages chinois.
A lire aussi

Les massages, j'adore. Alors lorsque l'on m'a proposé de tester les automassages chinois, j'ai tout de suite dit oui. La promesse ? Un regain d'énergie et un corps délesté de ses maux. Le tout, en quelques minutes par jour et sans rien dépenser, ou presque. Le combo parfait !

Après tout, pourquoi pas ? Se faire masser par un professionnel est une pratique assez coûteuse mais ô combien bénéfique pour le corps et l'esprit. Alors s'il est possible de bénéficier de ces avantages à domicile et gratuitement, on a envie de dire OUI.

Issue de la médecine traditionnelle chinoise, les automassages - appelés aussi digitopuncture - visent à "ouvrir" des canaux d'énergie grâce à la stimulation des points d'acupuncture par des pressions à l'aide des doigts. Les bienfaits sont multiples et avérés : un sommeil plus léger, amélioration de la peau et des cheveux, une meilleure digestion, diminution du stress et de la fatigue, entre autres.

Les massages ? La sérénité assuré !
Les massages ? La sérénité assuré !

Si l'idée peut paraître au départ assez incongrue, c'est surtout une manière d'apprendre à connaître son corps et à être plus sensible à nos maux du quotidien.

Notre corps, cette "bête noire" que l'on n'ose pas toucher

Bien déterminée à accéder à la paix intérieure grâce à mes petits doigts, je participe à une séance d'automassages chinois pour en apprendre les bases. Sur place, c'est Laurent Trulin qui anime le cours. Après 9 ans d'études - dont deux au Pays du soleil Levant - il est aujourd'hui praticien en médecine traditionnelle chinoise dans un cabinet à Paris.

Avant de se lancer dans la pratique, Laurent nous parle un peu plus de son activité et nous explique que le profil des ses patients est assez hétérogène. Cela va de la personne lambda souffrant de petits maux bénins et ayant perdu tout espoir dans la médecine traditionnelle, au sportif de haut niveau venu chercher un complément à ses séances de kiné, en passant par les insomniaques, sans oublier les petites curieuses (comme moi aujourd'hui).

Ensuite, notre professeur d'un jour nous montre comment "ressentir" et stimuler les "points" pour effectuer les massages de manière efficace. Dès les premiers exercices, une sorte de gêne collective s'installe. On se tripote le torse, les cheveux, la nuque, comme ça devant tout le monde. Un peu bizarre, non ?

Oups ...
Oups ...

Comme nous l'explique Laurent, dans les sociétés occidentales, se toucher le corps reste tabou, trop souvent associé ausexe. Voilà pourquoi, c'est l'un de nos sens les moins valorisés. Le toucher est régi par des règles mais surtout par des interdits implicites. Dans les pays d'Afrique par exemple, cette "peur" du toucher n'existe pas. Le rapport au corps est plus libéré.

Après quelques effleurages timides et quelques exercices de respiration, nous rentrons dans le vif du sujet : favoriser la libre circulation du qi (l'énergie vitale) par les automassages.

L'automassage en pratique

Les automassages présentés ci-dessous sont dits "revitalisants". Contrairement aux automassages relaxants destinés à éliminer les tensions, il s'agit ici de ressourcer le corps en énergie et de lui rendre son équilibre. Les exercices sont à effectuer le matin, trois fois chacun. Nul besoin de miroir, se masser sans se voir stimule le mental et facilite le recentrage sur soi. Pas besoin d'objets spécifiques non plus, le seul accessoire dont vous ayez besoin sont vos mains.

  1. Trouvez un endroit calme et installez-vous confortablement. Concentrez-vous sur votre respiration et votre corps.

  2. Commencez par exercer une pression sur le sommet du crâne de part et d'autre en partant de la ligne médiane. Puis tapotez votre crâne.

  3. Du bout des doigts, "lissez" votre front de l'intérieur vers l'extérieur. Effectuez ensuite de petites pressions sur vos sourcils. Au niveau des ailes de votre nez, réalisez là encore un "lissage". Puis, faîtes comme de petits cercles autour de vos pommettes.

  4. Exécutez de petites frictions sur vos oreilles.

  5. Massez-vous la gorge, puis la nuque.

  6. Tout le long de votre bras, face interne puis face externe, exercez de petits tapotements du bout des doigts.

  7. Faîtes de même au niveau du sternum. Puis, les mains sur le ventre, pratiquez un massage dans le sens des aiguilles d'une montre. Pour finir, exécutez de petites friction sur les reins et maintenez vos mains dessus pendant 15 secondes.

Et après ?

Durant dix jours, j'ai réalisé ces exercices au réveil. Au début, cela a l'air assez fastidieux. Si le temps de pratique est normalement de 5 minutes, il s'étend facilement à 20 les premiers jours. Au final, les résultats sont là. Et même s'ils ne sont pas extraordinaires, un réel bien-être se fait sentir dès le premier jour.

La joie de vivre !
La joie de vivre !

En somme, ce qui importe vraiment, c'est d'être l'écoute de son corps. Notre sensibilité n'étant pas la même, nos "points" ne se trouvent pas forcément au même endroit. Gardez également bien en tête que ce type d'exercices est un complément, ils ne se substituent en rien à un réel suivi médicale.

Vous souhaitez plus d'infos sur les automassages ? Retrouver d'autres exercices détaillés ainsi que des conseils diététiques inspirés de la médecine chinoise dans Le Grand Livre des Automassages chinois de Laurent Turlin, à paraître le 6 février 2016 aux éditions Le Duc.s.

Le Grand Livre des Automassages chinois de Laurent Turlin
Le Grand Livre des Automassages chinois de Laurent Turlin