Jean-Luc Lahaye : "Je reçois 50 lettres avec des photos de filles à poil chaque jour"

Condamné pour corruption aggravée de mineure, Jean-Luc Lahaye clame pourtant son innocence et assure qu'il n'est pas un pédophile.
A lire aussi
À 62 ans, le chanteur Jean-Luc Lahaye vient d'être condamné à un an de prison avec sursis pour corruption aggravée de mineure de 15 ans par l'utilisation d'un réseau de communication électronique. Il était accusé d'avoir incité, via Facebook, l'une de ses fans de 14 ans à se livrer à des actes sexuels dégradants dont elle lui avait envoyé des photos. Ni la jeune fille ni ses parents n'ont porté plainte, mais les échanges ont été signalés au Parquet de Paris par le réseau social.


Aujourd'hui, Jean-Luc Lahaye estime qu'il méritait la relaxe comme il l'a expliqué dans un entretien au magazine VSD et déplore qu'on " réprime le mythe de la lolita ". " Au moment où je l'accepte comme amie, elle a réellement 14 ans et 10 mois. Et quand elle m'envoie des photos intimes, elle a la majorité sexuelle (15 ans ndlr.) [...] Elle avait réellement envie de moi. Elle avait envie d'une relation durable et ça n'a pas changé ", a-t-il déclaré.


Jean-Luc Lahaye : "Je fais un métier basé sur le charme"

Et le chanteur de se justifier : " Depuis le film Stars 80, l'âge de mes fans a considérablement baissé. Ce film a tout relancé : tout à coup, devant la scène, alors que la moyenne d'âge était de 40 ans, j'ai à nouveau vu des teenagers en masse. À taguer ma voiture, à me dessiner des coeurs... à m'envoyer leur petite culotte sur scène. L'explication elle est là. Chaque jour, je reçois vingt à trente, voire cinquante lettres avec des photos de fille à poil. Je fais un métier basé sur le charme, je ne suis pas fonctionnaire, je ne bosse pas aux PTT, je en suis pas charbonnier ou maître de écoles, et celles qui veulent m'approcher, me séduire, ne sont pas des femmes de 60 ans. Ce sont des teenagers, des lolitas, des filles qui sont encore dans la phase d'aimer des artistes. "


Pas démonté par les questions du journaliste, Jean-Luc Lahaye persiste et signe : " Je ne me suis tapé personne, je ne suis pas pédophile. J'ai l'honnêteté de dire que j'aime les filles de 20 ans [...] Je fais partie de ces hommes qui disent tout haut ce que d'autres se contentent de penser tout bas. " " Humilié, heurté ", il a juré de " tuer " ceux qui affirment qu'il a détenu des images pédopornographiques.
Les dossiers