Société
Journalistes assassinés au Mali : cinq suspects auraient été arrêtés
Publié le 4 novembre 2013 à 09:09
Par Xavier Colas
Alors que les corps de Ghislaine Dupont et Claude Veron ont été ramenés, dimanche 3 novembre à Bamako, de nombreuses interrogations persistent autour des circonstances de l'assassinat des deux envoyés spéciaux de Radio France internationale (RFI). Cinq personnes, suspectées d'avoir participé à l'enlèvement auraient été arrêtées, selon Europe 1.
Journalistes assassinés au Mali : cinq suspects auraient été arrêtés Journalistes assassinés au Mali : cinq suspects auraient été arrêtés© Gambarini Federico/DPA/ABACA
La suite après la publicité


Après la consternation, les questions se multiplient sur les causes et les circonstances du meurtre, samedi à Kidal (Nord du Mali) des journalistes Ghislaine Dupont 57 ans et Claude Verlon, 58 ans « assassinés froidement. L'un a reçu deux balles, l'autre trois balles », a déclaré dimanche le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius après une réunion de crise à l'Élysée.

Cinq personnes suspectées d'avoir participé à l'enlèvement et à l'assassinat des deux journalistes ont été arrêtées, hier vers 22h, assure Europe 1, qui cite des responsables locaux. L'entourage du ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian ne confirme pas, mais explique que les forces françaises disposent « d'indications permettant de remonter la trace » des meurtriers.

L'identité de leurs ravisseurs reste pour l'heure inconnue. « Selon le témoignage d'Ambéry Ag Rhissa, le représentant du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) que les journalistes venaient d'interviewer et qui a assisté à l'enlèvement, les agresseurs parlaient tamachek, la langue des Touareg. Kidal est le berceau de la communauté touareg et du MNLA », précise l'AFP. L'organisation touareg a d'ores et déjà condamné le crime. L'hypothèse d'un enlèvement organisé par Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) n'est pas non plus écartée.

Les forces françaises « ont découvert les corps sans avoir vu ou affronté les meurtriers »

Autre piste : celle d'une course-poursuite ayant mal tournée. « Selon le porte-parole de l'état-major français, le colonel Gilles Jaron, les forces françaises installées à l'aéroport de Kidal, alertées de l'enlèvement, ont envoyé une patrouille et deux hélicoptères sur les lieux, mais ont découvert les corps des deux journalistes sans avoir vu ou affronté les meurtriers », précise Le Monde. Des membres de la direction de RFI sont arrivés dans la nuit de dimanche à lundi à Bamako afin d'organiser le rapatriement des deux corps en France « au plus tôt » ce lundi.

Mots clés
Société Monde journalisme
Sur le même thème
"Un mec se comporte mal, je lui.." : Ragnar le Breton se lâche sur #MeToo play_circle
Société
"Un mec se comporte mal, je lui.." : Ragnar le Breton se lâche sur #MeToo
24 mai 2024
Les Françaises et les Français ont de plus en plus de mal à trouver des soignants près de chez eux
Santé
Les Françaises et les Français ont de plus en plus de mal à trouver des soignants près de chez eux
8 juin 2024
Les articles similaires
Pour Miou-Miou, le cas Gérard Depardieu "relève de la psychiatrie" play_circle
Société
Pour Miou-Miou, le cas Gérard Depardieu "relève de la psychiatrie"
14 février 2024
"C'est un ami, pourquoi je serais en danger ?" : Caroline Vigneaux victime de viol play_circle
Société
"C'est un ami, pourquoi je serais en danger ?" : Caroline Vigneaux victime de viol
6 mai 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news