Kayne West raconte (vraiment) n'importe quoi sur les effets de la pilule du lendemain

Kanye West n'hésite pas à relayer des "fake news" sur l'avortement.
Kanye West n'hésite pas à relayer des "fake news" sur l'avortement.
Dans cette photo : Kanye West
Invité à une émission de radio, le si polémique Kanye West a raconté n'importe quoi sur les effets de la pilule du lendemain. Heureusement, de nombreuses voix érudites et anonymes sont venues mettre à mal ses "fake news".
A lire aussi

Invité à l'émission de radio de l'animateur Big Boy afin d'évoquer la sortie de son très médiatisé album Jesus is King, le rappeur Kanye West a suscité la polémique (oui, encore) en s'exprimant - entre autres choses - au sujet de l'interruption volontaire de grossesse (ou le fait de "tuer des bébés", comme il le dit). L'artiste a affirmé en live ses convictions "pro-vie" en insistant sur le sens de la fameuse formule biblique : "tu ne tueras point". Mais surtout, il a déballé de sacrées sornettes sur la pilule du lendemain. A l'écouter, ce moyen de contraception d'urgence... provoquerait l'avortement ("Democrats had us voting Democrat for food stamps for years, bro. What is you talking about ? Guns in the '80s, taking the fathers out the home, Plan B, lowering our votes, making us abort our children. Thou shalt not kill.")

On s'en doute, cette sacrée fake news (la pilule du lendemain, rappelons-le, permet d'éviter une grossesse après un rapport sexuel non ou mal protégé) n'a pas manqué d'engendrer un flot de réactions virulentes. Dont celle de l'organisme de planification familiale Planned Parenthood, qui s'est permis de remettre le rappeur à sa place en expliquant du côté du site people TMZ l'évidence-même : "Ce n'est pas une pilule pour l'avortement, elle ne nuira pas à une grossesse existante et ne sera pas efficace si une femme est déjà enceinte".

Du côté de TMZ, une porte-parole de l'organisme s'est même exprimée à l'adresse du chanteur, et ce au nom de toutes les femmes noires. "De tels propos sont censés nous faire honte et nous empêcher de prendre nos propres décisions en matière de santé. Mais les femmes noires veulent et méritent d'être soutenues et d'avoir accès à toute la gamme des soins de santé reproductive", a-t-elle déclaré. Et toc.

"Un mensonge persistant"

Kanye West s'exprime sur l'avortement.
Dans cette vidéo : Kanye West

Sur Twitter, et sans grande surprise, les commentaires incisifs abondent pour "débunker" les propos erronés de l'artiste. "S'il vous plaît, ne vous exprimez pas sur des sujets comme l'avortement, fustige en ce sens l'actrice et chanteuse Emma Lahana à l'encontre de Kanye West, qualifiant celui-ci d'homme "dangereux et déconnecté de la réalité". En un mot : irresponsable.

"Kanye West n'est pas un génie, c'est faux. Mais vous trouverez toutes les excuses pour défendre des hommes problématiques", a déploré de son côté une internaute anonyme à l'adresse de sa fidèle "fanbase". Et un autre de rappeler avec justesse que "les femmes méritent des soins de santé en matière de reproduction, y compris en ce qui concerne les avortements". Non sans humour, l'internaute conclut : "mais continuez à agir comme si Kanye West était un expert en la matière...". Le message est bien passé.

Comme le déclare encore l'organisme Planned Parenthood, qui, sur Instagram, réaffirme sa fierté de promouvoir une éducation sexuelle "précise, honnête et sans honte" pour toutes et tous en fournissant des moyens de contraception adéquats, cette croyance largement faussée autour de la pilule du lendemain est un "mensonge persistant" volontiers employé par les militants anti-avortement au sein de la société américaine.

En tout cas, "lorsque nous aurons besoin de conseils sur la contraception d'urgence, rappelez-nous de ne pas parler à Kanye West", ironise à raison le magazine Stylist.