Coumba traîtresse ? Les spectateurs de Koh-Lanta énervés par le départ de Clémence

Les spectateurs de "Koh-Lanta" ont mal pris le départ de la candidate Clémence. Ils s'en sont donc pris à Coumba, accusée d'avoir "trahi" la fameuse "alliance des filles".
A lire aussi

Choc sur la Toile : c'est Clémence Castel qui a dû quitter l'aventure Koh-Lanta ce mardi 5 octobre. La candidate de l'équipe des jaunes a été évincée - l'équipe devant comme le célèbre jeu le souhaite envoyer un de ses membres sur l'île des bannis - et cela n'a pas vraiment plu aux internautes. Sur Twitter, nombreux étaient ceux à exprimer une colère contre une autre concurrente : Coumba, désignée responsable du fiasco de "l'alliance des filles".

"Reine des hypocrites et des faux culs", "Coumba est la seule qui vote tout le temps contre les filles", "Elle n'a aucune dignité ni parole", "C'est une stratégie cachée", "Il est où le girl power ?"... Sur le réseau social, les opinions acerbes d'internautes se suivent et se ressemblent. Quitte à conférer à ces retours à chaud des allures d'acharnement ?

"Tout est pardonné"

Au gré des réactions enflammées, certains ont insisté sur le fait que Coumba n'avait pas hésité à faire référence au "girl power" sans pour autant le pratiquer concrètement devant les caméras. Est également rappelée sa promesse antérieure, celle de ne pas exiger l'exclusion de son ancienne partenaire. "Menteuse" ,"hypocrite" et "traîtresse" sont ainsi les termes qui reviennent volontiers d'une publication anonyme à l'autre.

Pourtant, Clémence de son côté est bien moins virulente que les téléspectateurs de Koh-Lanta. Interrogée par Le Parisien, la candidate éliminée affirme entretenir de bons rapports avec celle qui aujourd'hui se retrouve sous le feu des projecteurs. "Cet été, on s'est vues avec Coumba pour l'avant-première de 'Koh-Lanta, la légende', et elle m'a dit que j'étais son seul regret de l'aventure. Je lui ai répondu que si elle voulait me faire plaisir, il fallait qu'elle arrête de s'en vouloir. Moi, j'ai passé l'éponge".

"Je n'avais pas du tout anticipé que Coumba allait voter contre moi. Je ne suis pas rancunière, je n'aime pas rester en mauvais termes avec les personnes que je côtoie et là, pour le coup, on allait se côtoyer. Je préfère oublier les rancoeurs et avancer. Aujourd'hui, tout est pardonné", s'est de son côté exprimée l'ex-candidate Candice dans les pages de 20 Minutes. Beaucoup d'éponges passées donc.