La photo de ce policier donnant le biberon à un bébé émeut les internautes

L'agent de police Andy Black à la rescousse
L'agent de police Andy Black à la rescousse
Un policier du Kansas a ému des internautes du monde entier après avoir été photographié en train de nourrir le bébé d'une femme en détresse.
A lire aussi
Cette photo d'un "bébé arc-en-ciel" émeut les internautes
News essentielles
Cette photo d'un "bébé arc-en-ciel" émeut les internautes

Un policier du Kansas a été appelé dans un centre commercial pour venir en aide à une femme qui avait fait un malaise. Et son intervention héroïque est vite devenue virale sur internet.

Si on a plus l'habitude de voir des policiers recevoir de l'attention pour des bavures et des comportements violents ces derniers temps, ça n'a pas été le cas cette fois-ci. C'est pour sa belle action que l'agent de police Andy Black connait aujourd'hui son quart d'heure de gloire.

Lorsqu'il est arrivé sur place, la femme était en train de se remettre de son malaise mais tremblait toujours en tenant son bébé contre elle. L'officier Black a donc proposé de tenir l'enfant pendant que ses parents allaient parler aux ambulanciers, mais elle s'est mise à pleurer dès qu'il l'a prise dans ses bras. Pour la calmer, il a donc décidé de la nourrir, comme il l'aurait fait avec l'un de ses 14 petits-enfants.

L'artiste Jilli Niel, qui était sur place lorsque l'incident s'est produit, n'a pas pu résister à la tentation de le prendre en photo pour immortaliser ce joli moment.

Elle a d'ailleurs confié : "C'était si beau, ça m'a tellement touchée que j'ai dû aller lui parler. C'est ce qu'on a pas l'occasion de voir, les fois où le héros discret va au-delà de son devoir pour aider les gens."

Interrogé par TODAY.com, Andy Black a raconté sa version des faits, à partir du moment où il s'est retrouvé devant cette mère en détresse :

"Elle avait un bébé qui n'avait pas l'air d'avoir plus de 2 mois à ses pieds. Elle était complètement désorientée. Ça se voyait qu'elle ne savait pas où elle était. Elle a pris son bébé et a essayé de la nourrir, mais j'avais peur qu'elle la fasse tomber. Du coup je lui ai demandé si je pouvais la prendre et elle a accepté. Le bébé pleurait, donc je l'ai nourrie."

En revanche, il ne comprend pas vraiment l'ampleur que prend cette affaire dans les médias et les réseaux sociaux :

"Toute l'attention que j'ai reçue est un peu gênante, en réalité. Je n'ai rien fait de spectaculaire. J'ai fait ce que tous les policiers avec qui je travaille auraient fait ce jour-là."

Alors que de nombreux scandales de violences policières émaillent depuis plusieurs mois l'actualité outre-atlantique, cette jolie histoire toute simple est plutôt salutaire.