Laura Flessel : un amour passionné de 23 ans avec son mari Denis

Laura Flessel à la Fashion Week en janvier 2017
2 photos
Lancer le diaporama
L'ancienne championne d'escrime Laura Flessel, nommée ministre des Sports du gouvernement d'Edouard Philippe, le confie : son mari Denis est le seul et unique amour de sa vie.
A lire aussi

Laura Flessel a plus d'une corde à son arc. En effet, à 45 ans, l'escrimeuse française la plus titrée de l'histoire vient d'être nommée ministre des sports du gouvernement d'Edouard Philippe, le Premier ministre d'Emmanuel Macron. Celle que l'on surnomme "La guêpe" (pour sa rapidité) va donc s'essayer à une nouvelle discipline : la politique.

Après sa retraite à 40 ans, à l'issue des Jeux Olympiques de Londres, où elle avait été porte-drapeau de la délégation française, la championne guadeloupéenne avait déjà investi le terrain de la télé. Laura Flessel avait ainsi participé à l'émission Danse avec les stars aux côtés du compagnon d'Alizée, le danseur Grégoire Lyonnet, et elle avait fait une apparition dans la mini-série de TF1 Nos chers voisins en 2016. L'épéiste avait également réalisé une série de documentaires pour la chaînes Numéro 23.

C'est sans doute ce côté battante qui a plu à celui qui allait devenir son mari, le journaliste Denis Colovic. Car entre Laura et Denis, cela a été le coup de foudre.

"La première fois que je l'ai vue, c'était en juillet 1994 dans un gymnase où il faisait une chaleur étouffante. Elle transpirait sous son masque, je me disais que ce sport était horrible et je ne comprenais pas pourquoi elle le pratiquait. J'imaginais qu'en Guadeloupe, il y avait d'autres disciplines plus fun", confie le journaliste qui faisait alors un reportage pour le magazine TV-Magazine. Lorsque la championne est arrivée pour une séance-photo le lendemain, Denis Colovic succombe : "Elle est arrivée pimpante, elle avait dû sentir une réticence de ma part. Quand je l'ai vue si belle, je suis tombé raide amoureux".

De son côté, Laura Flessel avouait que cette rencontre avait été l'un des tournants de sa vie : "Quand j'étais adolescente, je ne pensais qu'à l'escrime alors que tous mes amis batifolaient. J'ai mis du temps à réaliser que je pouvais avoir du charme, parce que j'étais un vrai garçon manqué. Mon mari est mon seul amour..."

De cet amour fusionnel (Denis est devenu l'agent de Laura) est née une petite fille, Leïlou, née en juin 2001, avec laquelle Laura Flessel entretient une relation de très belle complicité. "J'essaye de la responsabiliser. Elle s'investit dans les combats que je mène comme par exemple récemment lorsque je suis partie au Sri Lanka pour rénover une école. Avant mon départ, elle s'est occupée d'acheter des cadeaux pour les enfants du village. Pour ne pas susciter de jalousie entre eux, elle a choisi des jouets universels comme des dominos, des mikados... Je dois dire que je suis fière d'elle", confiait-elle en 2015. Et Leïlou doit sans nul doute être fière de sa ministre de maman.

Les dossiers