Le manque de sommeil aurait le même effet qu'être ivre au boulot

Le manque de sommeil aurait le même effet qu'être ivre au boulot
Le manque de sommeil aurait le même effet qu'être ivre au boulot
Être saoule au boulot ? Hors de question. Par contre, arriver fatiguée, il y a de fortes chances que l'ayez déjà fait. Mais ce que vous ne savez sûrement pas, c'est qu'il semblerait que ce soit la même chose.
A lire aussi
Manquer de sommeil, les dangers insoupçonnés sur le corps et le psychisme
Mag
Manquer de sommeil, les dangers insoupçonnés sur le corps...

Moins de sept heures de sommeil et on a du mal à travailler. Faire un rapprochement entre ne pas suffisamment dormir et une trop forte consommation d'alcool peut sembler étrange. Pourtant, une récente étude a démontré que ce serait la même chose. En effet, le manque de sommeil entraînerait les mêmes altérations cognitives que l'ivresse. "Les gens ne peuvent pas faire des tâches nécessitant des réactions rapides", explique le docteur Ann Williamson, spécialisée dans la recherche sur la fatigue et directrice de cette étude.

"Dormir suffisamment est la chose la plus importante que vous pouvez faire"

Il est recommandé de dormir entre sept et huit heures par nuit. Certes, quelques individus résistent mieux au manque de sommeil grâce à certaines mutations génétiques mais ils ne représentent qu'un faible pourcentage de la population. Ainsi, dormir moins de six heures par nuit pendant quelques jours pourrait suffire à entraîner divers problèmes dont cet effet d'"ivresse". Pas top quand on doit travailler. "Les gens pensent qu'ils effectuent leurs tâches mieux qu'en réalité. Tandis que leur performance diminue, leur perception de leur performance, elle, demeure inchangée".

Vous avez l'impression de bien faire, mais pas du tout...
Vous avez l'impression de bien faire, mais pas du tout...

Les effets du manque de sommeil seraient donc équivalents à avoir un gramme d'alcool par litre de sang, soit avoir bu environ quatre verres de vin. Un taux d'alcoolémie considéré comme illégal au volant (le seuil français étant de 0,5 g par litre).

Le cocktail "manque de sommeil" est donc composé de : altérations des fonctions cognitives, répercussion sur la mémoire, possibilité de développement de certaines maladies comme Alzheimer ou Parkinson. On ne peut que vous conseiller de dormir suffisamment pour éviter cette gueule de bois au boulot. Et si on a fait une nuit blanche la veille, il existe des conseils pour surmonter la journée. Cependant, cette dette de sommeil n'est pas à réitérer tous les jours sous peine d'accumuler une "dette de sommeil".

Une première étude en 2014 avait déjà fait ce parallèle entre manque de sommeil et ivresse. Des chercheurs avaient forcé des souris à ne dormir que quatre à cinq heures par nuit. Elles avaient alors perdu en moyenne 25 % de leurs cellules nerveuses. "Le manque de sommeil sur une durée prolongée provoque des dommages ou la perte de neurones essentiels à la vivacité et aux capacités cognitives optimales, les neurones locus coeuruleus", rapportait la BBC. Le problème, c'est que ces personnes qui manquent de sommeil ne se rendent même plus compte de la détérioration de leurs capacités. Donc au risque de nous répéter : on dort au moins sept heures par nuit pour être toujours en forme !