Leyna Bloom, première femme trans de couleur à poser pour "Sports Illustrated Swimsuit"

Leyna Bloom, première femme trans de couleur à poser pour "Sports Illustrated Swimsuit"
Leyna Bloom, première femme trans de couleur à poser pour "Sports Illustrated Swimsuit"
Leyna Bloom vient d'entrer dans l'Histoire. La mannequin américaine est la première femme trans de couleur à figurer dans un numéro du magazine "Sports Illustrated Swimsuit". Une séance photo à laquelle elle a d'ailleurs participé devant comme derrière la caméra.
A lire aussi

"Je promeus quelque chose qui a manqué dans le monde : la beauté trans dans toutes les formes et toutes les tailles. Je représente les Philippin·e·s, je représente les Noir·e·s, je représente les personnes qui ont été des immigrant·e·s. Pour eux, je suis un vaisseau de changement... Je pense que je suis révolutionnaire. Je m'identifie aux X-Men, mais même avec les X-Men, certaines personnes vous détestent parce que vous êtes unique". Par ces mots, Leyna Bloom illustre toute l'importance de la représentation, et marque l'histoire médiatique de sa présence iconique.

Choisie pour poser à l'intérieur du célèbre numéro maillots de bain du magazine américain Sports Illustrated, la jeune femme qui a déjà défilé pour Tommy Hilfiger et est apparue dans des campagnes publicitaires pour Levi's et H&M, incarne une avancée majeure dans le milieu de la presse. Celle d'une plus grande diversité, mais aussi d'imposer ses propres codes à une industrie où le male gaze est, en 2021 encore, omniprésent.

"J'ai dit [à l'équipe éditoriale] : pas de bikinis, pas de strings, pas de nudité. J'allais porter un une pièce, c'est ce dans quoi je me sens le plus à l'aise", se souvient-elle dans les colonnes du New York Times, le 16 mars dernier. "Nous avons photographié 12 maillots ce jour-là - certains affriolants, certains sexy, certains vraiment audacieux. Chacun d'entre eux capturait une partie différente de moi".

"Le droit de chaque personne à s'aimer"

Son souhait ? Que son apparition - qu'elle a qualifiée de "moment plus grand que mes rêves infinis les plus fous" sur Instagram - permette au public de voir que " [son] autonomie et [son] anatomie sont belles". Toujours au Times, elle précise : "Je veux que les gens réalisent [...] qu'on peut être respecté·e, apprécié·e et aimé·e indépendamment de la forme de son corps, de sa sexualité et de la couleur de sa peau."

Des propos auxquelles n'a pu qu'adhérer MJ Day, rédactrice en chef du numéro en question. Au fil de quelques lignes publiées sur les réseaux sociaux la semaine dernière, elle a fait l'éloge de la jeune femme. "Leyna est légendaire dans le monde de l'activisme, elle est d'une beauté saisissante et possède un sens indéniable de soi qui brille dès qu'elle entre [dans une pièce]. Son histoire représente une histoire ancrée dans la résilience et nous ne pourrions être plus ravis de l'aider à la raconter".

Et de conclure : "Sa présence en tant que première femme trans de couleur dans notre numéro est le résultat de son dévouement de toute une vie à forger son propre chemin qui a conduit à l'acceptation, l'amour et le changement. Elle représente le droit de chaque personne à s'aimer et à être qui elle veut être".

Un message essentiel et puissant à continuer de relayer, encore et encore, jusqu'à ce qu'il devienne à son tour, omniprésent.