Culture
7 livres génialement flippants écrits par des femmes
Publié le 29 octobre 2022 à 09:33
Par Clément Arbrun | Journaliste
Passionné par les sujets de société et la culture, Clément Arbrun est journaliste pour le site Terrafemina depuis 2019.
Vampires, maisons hantées, mystères, fantômes et sexualité... Les romans d'épouvante ne manquent pas en cette période d'Halloween. L'occasion de (re)découvrir les noms des grandes autrices qui font la littérature à frissons.
7 livres génialement flippants écrits par des femmes
La suite après la publicité

En cette période d'Halloween, les films d'horreur ne manquent pas si vous cherchez de quoi frissonner. Vous pouvez même valoriser les classiques ou perles du genre mis en scène par des réalisatrices - comme cette éclectique sélection. Mais si vous souhaitez privilégier les lectures afin d'occuper vos nuits, pas d'inquiétude : les romans flippants eux aussi sont légion.

Odes à l'imaginaire, les écrits d'autrices ci-contre sauront à n'en pas douter contenter votre appétit de mystères et de montres tout en vous invitant dans un monde ambiguë, subversif et audacieux.

"Entretien avec un vampire" d'Anne Rice
"Entretien avec un vampire" d'Anne Rice © Pocket

Cela fait quasiment un an qu'Anne Rice nous a quittés. Elle laisse derrière elle une oeuvre libre, pièce majeure de l'imaginaire gothique moderne, où s'enlacent fantastique et érotisme, (homo)sexualité et conte. Riche d'une adaptation cinématographique remarquable par Neil Jordan (avec Tom Cruise et Brad Pitt), son récit le plus emblématique reste certainement Entretien avec un vampire.

La saga des Chroniques du Vampire rédigée par l'Américaine nous fait notamment découvrir Lestat, créature de la nuit aussi séduisante que vénéneuse, dangereuse que romantique. De quoi bousculer quelque peu celles et ceux qui ont grandit avec la saga vampirique Twilight. Anne Rice privilégie l'ambiguïté et la subversion, dans une littérature forte en évocations macabres, renouvelant une figure iconique du romanesque – on pense au Dracula de Bram Stocker. Parfait pour enrichir ses cauchemars.

"Le maître des illusions" de Donna Tartt
"Le maître des illusions" de Donna Tartt © Pocket

Le maître des illusions n'est pas à proprement parler un récit horrifique, malgré l'accroche envoûtante qui recouvre son édition poche : "Les choses terrifiantes et sanglantes sont parfois les plus belles...". Ce livre culte, qui fête cette année ses trente ans, touche en vérité à bien des genres puisqu'il nous fait suivre de mystérieux étudiants en littérature classique évoluant au coeur d'un récit où s'entremêlent meurtre, ésotérisme, philosophie, thriller et fantastique.

Aussi dérouté que nous, le protagoniste californien que nous suivons se retrouve emporté malgré lui dans quelque chose qui le dépasse, lorsque ses camarades de classe décident à leur façon d'honorer le dieu Dionysos... Trop en dire serait sacrilège. Cela fait trois décennies déjà que cette oeuvre aussi palpitante que foisonnante signée Donna Tartt (énigmatique romancière qui n'a écrit que trois romans en trente ans) suscite les passions... jusqu'à captiver la génération TikTok, oui oui.

En complément de cette lecture, privilégier le très éclairant essai que lui a dédié la romancière française Chloé Saffy : Pourquoi je lis Le maître des illusions (Editions Le Feu Sacré).

"La maison hantée" de Shirley Jackson
"La maison hantée" de Shirley Jackson © Rivages

Shirley Jackson est une référence en matière de littérature de genre, et cela, un maître de l'horreur comme Stephen King est bien souvent le premier à nous le rappeler au gré de ses essais (comme Anatomie de l'horreur) et de ses interventions publiques. On doit notamment à la romancière américaine La maison hantée, classique (dont vous nous laissons deviner le sujet) qui à maintes fois s'est vu revisité à l'écran.

Notamment, par le grand Robert Wise, avec le long-métrage La Maison du diable, mais aussi par le showrunner Mike Flanagan (réalisateur étroitement proche de Stephen King, il n'y a pas de hasard) à travers la très remarquée série d'anthologie The Haunting of Hill House. De quoi vous donner une petite idée de l'intensité qui vous attend en terme de tension. Bien avant l'hôtel Overlook de Shining, La maison hantée a imposé dans l'histoire de la littérature l'une des demeures les plus flippantes qui soient.

"La dame en noir" de Susan Hill
"La dame en noir" de Susan Hill © J'ai Lu

Dans la liste des romans à la popularité boostée par leur transposition à l'écran, je demande La dame en noir. Un livre à découvrir si vous avez aimé l'adaptation cinéma éponyme avec Daniel Radcliffe, production ténébreuse des studios Hammer. Avec ce récit, l'écrivaine britannique Susan Hill, lauréate du Prix Somerset-Maugham, revisite un sous-genre qui peut passer comme casser : l'histoire de fantômes.

Heureusement, c'est plutôt du côté du très bon que se situe la romancière sur ce terrain-là, puisque son approche à la fois gothique et psychologique de l'épouvante s'est même vue comparée au style d'une autre grande, Daphné du Maurier (voir plus bas). Les amoureux des présences invisibles iront si besoin compléter leurs lectures du côté d'Henry James, Edgar Allan Poe ou encore de l'écrivaine Edith Warton (Kerfol, et autres histoires de fantômes).

"Frankenstein" de Mary Shelley
"Frankenstein" de Mary Shelley © Livre de Poche

Au fil des rétrospectives, l'histoire de Mary Shelley est devenue aussi passionnante que celle de la créature que la romancière a mis en mots dans son premier roman - celle du savant Victor Frankenstein. Il faut dire que la genèse de ce classique est des plus intrigantes : la femme de lettres londonienne – et fille de penseuse féministe - n'avait que dix-neuf ans lorsqu'elle l'a écrit, lors d'un séjour passé en compagnie du poète Lord Byron.

En a découlé un véritable modèle de la littérature gothique anglo-saxonne, aux complexes enjeux philosophiques, égal à celui de Bram Stocker, Dracula - deux romans épistolaires par ailleurs.

"Les oiseaux" de Daphné du Maurier
"Les oiseaux" de Daphné du Maurier © Le Livre de Poche

L'oeuvre de Daphné du Maurier est conséquente, l'autrice ayant rédigé romans, essais, nouvelles et pièces de théâtre. Ses écrits ont engendré certains des films les plus angoissants qui soient : Rebecca d'Alfred Hitchcock, Ne vous retournez pas de Nicolas Roeg, et bien sûr, Les Oiseaux, autre pierre angulaire du cinéma hitchcockien. Un film aussi important que Psychose, tant il pose les bases d'un sous-genre du cinéma d'épouvante (l'invasion de bestioles) mais aussi celles du cinéma catastrophe.

A l'origine de tout cela, on trouve donc la plume de Daphné du Maurier. Et à travers elle, son sens aiguë de l'effroi psychologique, la romancière et Dame de l'Ordre de l'Empire britannique n'ayant pas son pareil pour dépeindre les tourments d'héroïnes confrontées à l'horreur. L'inattendu qui s'immisce dans le quotidien, voilà un élément-clef de la littérature fantastique, que Maurier aime à employer afin d'exprimer les hantises de son époque.

"Ainsi naissent les fantômes" de Lisa Tuttle
"Ainsi naissent les fantômes" de Lisa Tuttle © Folio
"Ainsi naissent les fantômes" de Lisa Tuttle

Lisa Tuttle jouit d'une belle réputation dans le milieu de la littérature des imaginaires - science-fiction, fantastique, horrifique. Notamment pour ses recueils redoutablement efficaces de nouvelles, forme littéraire qui se prête très bien au suspens ou à l'horreur (les fans de Stephen King, Roald Dahl et Edgar Allan Poe en savent quelque chose). C'est plus encore son bien-nommé recueil Ainsi naissent les fantômes qui s'est vu applaudi par la critique, recueillant le Grand prix de l'Imaginaire en 2012.

Le monde de Lisa Tuttle, autrice féministe qui a fait partie des plus grands noms féminins du genre dans les années 80 aux côtés d'Anne Rice, explore diverses formes d'angoisses, qui viennent volontiers bousculer le réel : histoire de séquestration, gravure mystérieuse, présence du surnaturel... Foisonnant et impeccable pour frissonner.

Mots clés
Culture News essentielles Livres Bouquinclub femmes Halloween
Sur le même thème
Pour parler de l'IVG, il faut d'abord "écouter les femmes", insiste le Planning Familial play_circle
Société
Pour parler de l'IVG, il faut d'abord "écouter les femmes", insiste le Planning Familial
26 janvier 2024
"Je suis amoureuse d'une femme" : une star de "Bridgerton" fait son coming out lesbien (et c'est puissant) play_circle
Culture
"Je suis amoureuse d'une femme" : une star de "Bridgerton" fait son coming out lesbien (et c'est puissant)
4 juin 2024
Les articles similaires
Icône gay, amour au pluriel et escargot : trois essais jubilatoires à dévorer ! play_circle
Culture
Icône gay, amour au pluriel et escargot : trois essais jubilatoires à dévorer !
29 janvier 2024
Une femme inspirante ? Pour Anne Parillaud, c'est "Virginie Despentes" play_circle
Culture
Une femme inspirante ? Pour Anne Parillaud, c'est "Virginie Despentes"
13 mai 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news