Voici 10 bouquins que tous les hommes devraient (enfin) lire

Les autrices sont trop souvent snobées par les lecteurs masculins. Et pourtant, les classiques ne manquent pas. Preuve en est, le Women's Prize for Fiction a dressé une liste de dix livres écrits par des femmes à lire au moins une fois dans sa vie.
À lire aussi

Les autrices sont bien trop snobées par les lecteurs masculins. C'est ce que déplorent les organisateurs du Women's Prize for Fiction, prestigieuse récompense littéraire britannique couronnant les femmes de lettres. Selon leur étude, le lectorat des dix romancières les plus vendues au monde (de Jane Austen à Danielle Steel) ne serait ainsi constitué... que de 19 % d'hommes. C'est trop peu. A titre de comparaison, le lectorat des 10 auteurs masculins les plus vendus (de Charles Dickens à Stephen King) est à 45 % féminin. On constate là d'indéniables inégalités de genre.

Cherchant à sensibiliser le public à ces enjeux primordiaux de société, le Women's Prize For Fiction a publié une liste de dix romans écrits par des femmes, réalisée à partir de 20 000 votes de lecteurs et d'anciens jurés du du Women's Prize for Fiction.

Mais quels sont donc les romans en question ? Les voici :

"La Servante écarlate" de Margaret Atwood

Faut-il encore présenter ce classique dépeignant un futur dystopique où les femmes sont totalement asservies ? Une fiction féministe qui a engendré la série à succès Hulu avec Elisabeth Moss, et inspiré de nombreuses mobilisations féministes, reprenant les costumes dépeints par la romancière Margaret Atwood en 1985. Récemment, La servante écarlate a même eu droit à... son édition impossible à brûler.

"Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" de Harper Lee

Pierre angulaire de la littérature américaine, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur dépeint l'Alabama raciste des années 30 à travers le regard d'une petite fille. Auréolé du prix Pulitzer de la fiction en 1961 et objet d'une adaptation sur grand écran avec Gregory Peck (Du silence et des ombres), ce roman est paru alors que l'Amérique vivait une intense période de mobilisations pour les droits civiques des personnes noires.

"Fille, femme, autre" de Bernardine Evaristo

Roman choral dépeignant le quotidien de douze femmes noires et métisses dans la société britannique actuelle, Fille, femme, autre a notamment été salué par Barack Obama en personne. Lauréat du Booker Prize en 2019, ce récit polyphonique a marqué par sa justesse et sa vitalité, profondément intime et politique. Son autrice, britannique et nigériane, est professeure et essayiste en plus d'être romancière, mais aussi présidente de la Royal Society of Literature, très prestigieuse institution londonienne.

"Fille, femme, autre", roman choral multi primé de Bernardine Evaristo
"Fille, femme, autre", roman choral multi primé de Bernardine Evaristo

"La couleur pourpre" d'Alice Walker

Adapté au cinéma par Steven Spielberg, le roman épistolaire d'Alice Walker retrace, entre souffrance et espoirs, l'histoire dramatique de Celie, jeune femme afroaméricaine victime de violences dès son plus jeune âge, avant de l'être par son mari... En résulte un portrait de femme(s) qui ne peut que bouleverser. Une oeuvre majeure de la littérature noire américaine, couronnée par le prix Pulitzer du roman et l'American Book Award.

"Le Chant d'Achille" de Madeline Miller

Avec cette fiction ludique, la romancière américaine Madeline Miller, ancienne professeure en grec ancien, se réapproprie l'histoire de Patrocle et Achille, et à travers cela de la guerre de Troie, narrée jadis par Homère. Une singulière odyssée narrée comme une love story et auréolée du Baileys Women Prize for Fiction.

"L'Autre Moitié du soleil" de Chimamanda Ngozi Adichie

L'autre moitié du soleil nous raconte l'histoire de deux soeurs de retour dans leur pays natal, au Nigéria, après avoir passé leur enfance en Angleterre. Un récit sororal et sensible prenant place dans les années soixante. Militante féministe emblématique (autrice du fameux Nous sommes tous des féministes, repris par Beyoncé), Chimamanda Ngozi Adichie a reçu le Women's Prize for Fiction en 2007 pour ce roman acclamé.

"L'Autre Moitié du soleil", roman remarqué et remarquable de Chimamanda Ngozi Adichie
"L'Autre Moitié du soleil", roman remarqué et remarquable de Chimamanda Ngozi Adichie

"Le Chardonneret" de Donna Tartt

Prix Pulitzer de la fiction 2014, Le Chardonneret est le troisième roman de l'autrice américaine Donna Tartt, notamment acclamée pour son premier, le best-seller Le Maître des illusions, sorti en 1991. Comme à son habitude, la romancière déploie une narration vertigineuse en nous contant l'histoire tragicomique d'un garçon en possession d'un prestigieux tableau. Une fiction inventive abondamment saluée par la critique.

"Frankenstein ou le Prométhée moderne" de Mary Shelley

Mary Shelley, fille de philosophe et d'écrivain, n'avait que dix-neuf ans lorsqu'elle a imaginé en 1818 ce qui deviendra l'une des histoires les plus influentes et emblématiques de la littérature fantastique, celle de Victor Frankenstein et de sa créature rafistolée. Un classique de la littérature gothique anglo-saxonne, aux complexes enjeux philosophiques, égal à celui de Bram Stocker, Dracula - deux romans épistolaires par ailleurs.

"Frankenstein ou le Prométhée moderne", classique indémodable de Mary Shelley
"Frankenstein ou le Prométhée moderne", classique indémodable de Mary Shelley

"Les yeux dans les arbres" de Barbara Kingsolver

Plongée dans le Congo Belge de la fin des années cinquante, Les yeux dans les arbres est le récit de la lente chute d'une famille, à travers ses voix féminines - celles d'une mère et de ses quatre filles. Considéré comme un véritable choc littéraire, il s'agit de l'oeuvre la plus mondialement célèbre d'une autrice prolifique, l'Américaine Barbara Kingsolver, également essayiste, nouvelliste et poétesse, mais aussi experte en écologie et biologie.

"L'autre moitié de soi" de Brit Bennett

Avec ce roman traduit en France aux éditions Autrement, l'autrice afro-américaine et féministe Brit Bennett valorise le regard de deux soeurs jumelles aux destins parallèles, évoluant au sein de l'Etat de Louisiane. Le journal Le Monde voit en cette oeuvre remarquée "un grand roman de l'identité afro-américaine". Brit Bennett est également l'autrice d'un essai ravageur sur le racisme systémique, Je ne sais pas quoi faire des gentils blancs.