Pourquoi le "West Side Story" de Spielberg est censuré dans certains pays

"West Side Story" et son personnage trans sont censurés dans certains pays
Arabie saoudite, Émirats arabes unis, Qatar, Bahreïn, Oman, Koweït... Dans certains pays, le nouveau film de Steven Spielberg, la comédie musicale "West Side Story", fait l'objet d'une virulente censure.
A lire aussi

Cinquante ans après la sortie du chef d'oeuvre original de Robert Wise, Steven Spielberg propose sa propre version de West Side Story, le classique de la comédie musicale américaine. Le New York des années 50, l'histoire d'amour impossible façon Roméo et Juliette confrontée à des intrigues de bandes rivales, le discours plus cinglant qu'on ne pourrait le croire sur le rêve américain et l'égalité des chances... Vous connaissez la chanson.

Oui mais voilà, alors que public et critique semblent déjà en pamoison devant le nouveau long-métrage du maestro, West Side Story n'est pas accueilli partout avec le même enthousiasme malheureusement. Dans certains pays, il subit même les foudres de la censure et se voit interdit de diffusion. En cause ? La présence dans cette nouvelle version d'un personnage transgenre, Anybodys.

Dans le film de Steven Spielberg, Anybodys (déjà présent dans le film originel) est incarné par l'interprète non-binaire Iris Menas. Et cela ne plaît pas partout...

Une censure accablante

Parmi eux ? L'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Qatar, Bahreïn, Oman et le Koweït, comme le relève le Huffington Post. Disney refuse de couper les scènes incluant le personnage d'Anybodys, ce qui a engendré le refus pur et simple de diffuser la comédie musicale de Spielberg dans ces pays.

Une réalité hélas pas si étonnante. Rappelons que Les Éternels, la dernière production Marvel réalisée par l'oscarisée Chloé Zhao, a fait l'objet de censure dans certains pays comme l'Arabie saoudite, le Qatar, le Koweït, l'Egypte, le Liban. La raison ? Un simple baiser échangé entre deux personnages masculins. Conscient du risque de censure, Marvel avait cependant refusé de couper certaines scènes du blockbuster.