Le baiser gay du dernier Marvel fait rager les homophobes

Le baiser gay du dernier Marvel fait bondir les homophobes
Le baiser gay du dernier Marvel fait bondir les homophobes
"Les Éternels", la dernière production Marvel réalisée par l'oscarisée Chloé Zhao, fait l'objet de censure dans certains pays comme le Qatar et l'Egypte. La raison ? Un simple baiser entre deux personnages masculins.
À lire aussi

Les Éternels est une ambitieuse production Marvel dirigée par une réalisatrice de talent (Chloé Zhao, Oscarisée pour son film Nomadland), où se côtoient notamment Angelina Jolie et Salma Hayek. Mais ce n'est pas simplement son casting qui fait sa singularité. Car on trouve dans ce récit fantaisiste la figure de Phastos (Brian Tyree Henry), à savoir un super-héros LGBTQ.

Lors d'une séquence, Phastos embrasse son mari, Ben, interprété par Haaz Sleiman. Et cette scène n'est pas bien passée pour tout le monde. Le film ferait ainsi l'objet de censure dans certains pays, comme l'Arabie saoudite, le Qatar, le Koweït, l'Egypte, le Liban ou encore le Bahrain. Conscient du risque de censure, Marvel avait cependant refusé de couper certaines scènes du blockbuster.

Une scène historique

Cette censure est volontiers dénoncée par les interprètes. Comme Angelina Jolie, par exemple, tel que le rapporte le Huffington Post. L'actrice et interprète du personnage de Théna, a ainsi déclaré : "Je ne comprends toujours pas comment nous pouvons vivre dans un monde où il y a encore des gens qui ne veulent pas voir la famille du personnage de Phastos, ni la beauté de sa relation et cet amour". On ne peut mieux dire.

La séquence entre Phastos et Ben est historique : il s'agit du premier baiser entre deux hommes de tous les films Marvel. Un fait exceptionnel qui ne fait pas rager tout le monde cependant. Aux Etats-Unis, Les Eternels a ainsi récolté plus 71 millions de dollars en trois jours seulement lors de sa première semaine d'exploitation.