Pourquoi cette édition "imbrûlable" de "The Handmaid's Tale" compte autant

5 photos
Lancer le diaporama
Margaret Atwood, l'autrice de "La servante écarlate", a imaginé une édition très spéciale de son classique féministe. Une initiative des plus symboliques alors que le droit à l'avortement est menacé outre-Atlantique.
À lire aussi

Une édition spéciale... ignifugée. C'est ce qu'a imaginé l'autrice Margaret Atwood concernant son roman culte de 1985, The Handmaid's Tale (La servante écarlate en VF). Une oeuvre de fiction qui a engendré une série à succès, portée par la performance d'Elisabeth Moss. Depuis, les symboles de La servante écarlate, les costumes notamment, sont régulièrement employés dès que les droits des femmes sont mis en péril.

Or, un projet de texte de la Cour suprême prévoit désormais de supprimer l'arrêt "Roe v. Wade", garantissant le droit à l'avortement aux Etats-Unis. Une menace majeure pour les Américaines. C'est pour cela que l'édition ininflammable de La servante écarlate fait tant sens aujourd'hui. Un livre pensé pour être impossible à brûler, et qui devrait être mis aux enchères par Sotheby's à New York le 7 juin prochain.

La preuve de sa résistance ? Dans une vidéo YouTube, l'autrice elle-même s'attaque à son propre livre... au lance-flammes. Sans succès. "Quelle femme légendaire Margaret Atwood ! Diffusons le message", "C'est fabuleux. Les femmes doivent défendre leurs droits....leurs destins mêmes", commentent les internautes. D'aucuns mentionnent même le chef d'oeuvre littéraire de Ray Bradbury : Fahrenheit 451.

Un symbole majeur contre l'oppression

Cette édition très spéciale a été intégralement conçue à l'aide de matériaux ignifuges. Comme le développe le magazine Stylist, tous les bénéfices de cette vente aux enchères iront à l'ONG Pen America afin de soutenir "son travail en faveur de la liberté d'expression". L'offre actuelle associée à cette édition ? 40 000 dollars.

Cette conception toute symbolique se présente avant tout comme un puissant symbole contre la censure, La servante écarlate faisant aujourd'hui encore partie des livres les plus contestés ou interdits dans les écoles américaines. De fait, l'image de l'opus ininflammable n'en est que plus belle.