7 monstres de romans qui nous ont fait cauchemarder

7 monstres très flippants de la littérature
7 monstres très flippants de la littérature
Les monstres qui peuplent la littérature sont nombreux et peuvent même revêtir forme humaine. Mais ceux qui continuent de nous hanter bien après le mot "fin" sont généralement inhumains et démoniaques. Petit tour d'horizon des créatures monstrueuses qu'il vaut mieux croiser dans un livre que dans la nature.
A lire aussi
Elles ont créé des cosmétiques pour les femmes atteintes d'un cancer du sein
News essentielles
Elles ont créé des cosmétiques pour les femmes atteintes...

1- Les Détraqueurs (Harry Potter, de J.K. Rowling)

Si Voldemort est le plus méchant, les Détraqueurs sont les plus angoissants. Silhouettes sans visage enveloppées dans une longue cape, ces créatures des ténèbres se nourrissent de la joie humaine et sont capables d'aspirer entièrement l'âme de leur victime. Rapides, dépourvus de sentiments, les Détraqueurs font froid dans le dos. Mais ils auront réussi au moins une chose : nous faire prendre en pitié cette teigne de Dudley Dursley.

...
...

2- Grippe-Sou (Ça, de Stephen King)

De tous les odieux personnages nés sous la plume de Stephen King, il est généralement considéré comme le pire du pire. Entité maléfique d'origine inconnue, Grippe-Sous prend généralement la forme d'un clown. Un leurre qui lui permet d'attirer facilement les enfants, sont met favori. Véritable psychopathe, Grippe-Sou a traumatisé des générations entières d'enfants et d'adolescents. Son incarnation sur petit-écran par Tim Curry est littéralement cauchemardesque.

...
...

3- Les Nazgûl (Le Seigneur des Anneaux, de J.R. Tolkien)

Ils ressemblent aux détraqueurs mais font encore plus peur. Les Nazgûl se comptent au nombre de neuf. D'origine humaine, ce sont des rois et des seigneurs corrompus par le port d'Anneaux de pouvoir offerts par Sauron. Devenus des spectres sans âme, ils sont dévoués à leur maître et sont prêts à tout pour tuer Frodon et récupérer l'Anneau sacré. En plus, quand ils ne montent des chevaux, ils mènent des combats à dos de dragons. Pas vraiment des petits rigolos, vous en conviendrez.

...
...

4- Dracula (Dracula, de Bram Stocker)

Si le mythe qui entoure les vampires a donné lieu à la création de nombreux personnages plus ou moins sanguinaires, aucun ne surpasse le comte Dracula. Il est certes cruel – après tout, il se nourrit du sang humain – mais ce qui fait de lui un monstre, c'est sa complexité. Car Dracula est un manipulateur hors-pair qui aime séduire sa proie (de préférence féminine) et jouer avec elle avant de lui cisailler la carotide. Un véritable sociopathe aux pulsions sanguinaires qu'on verrait bien s'encanailler avec un certain Patrick Bateman.

...
...

5- Les Morlocks (La machine à explorer le temps, de H.G. Wells)

Les Morlocks sont une espèce descendante des hommes qui vivent sous terre. Singes blancs aux yeux rouges, ils ne supportent pas la lumière. Mais à la nuit tombée, ils remontent à la surface et kidnappent et dévorent des Eloïs, les autres descendants des humains, qui eux, vivent sur terre. L'apparence de ces monstres n'est pas très engageante, mais ce qui fait vraiment peur ici, c'est ce qu'ils représentent. En effet, les Eloïs sont les descendants des riches et des oisifs tandis que les Morlocks sont les descendants des pauvres et des esclaves. H.G. Wells imagine donc un futur où la structure des classes sociales s'est creusée jusqu'à causer la fin de notre civilisation. Et c'est ça qui fait vraiment peur.

...
...

6- La Grandissime Sorcière (Sacrées sorcières, de Roald Dahl)

La littérature s'est toujours passionnée pour les sorcières, mais Roald Dahl est l'un des auteurs qui les aime le plus. La préférée des lecteurs est aussi la plus terrifiante. Intelligente et futée, la Grandissime Sorcière a mis au point un plan imparable pour s'emparer des enfants : obliger toutes les sorcières d'Angleterre à ouvrir des boutiques de bonbons. Kidnappés, les enfants sont ensuite transformés en souris et finalement tués. En plus d'être très méchante, la Grandissime Sorcière est aussi affreuse. Chauve, dotée de narines énormes et de doigts crochus, elle cache généralement son vrai visage derrière celui d'une femme tout à fait normale. Mais ça, c'est pour mieux vous séduire mes enfants.

...
...

7- Cthulhu (L'appel de Cthulhu, de H.P. Lovecraft)

Créature mythologique ancienne, Cthulhu est l'incarnation de l'horreur et de la peur. Une tête de pieuvre, un corps reptilien, des ailes filandreuses, cette bestiole est en plus immense. Vénérée par nombre de créatures dégénérées et par les humains les plus fous, Cthulhu a le pouvoir de communiquer par télépathie avec les autres êtres vivants. Et si dans la nouvelle de H.P. Lovecraft, la bête est endormie, la fin laisse présager son réveil imminent, abandonnant le lecteur à son imagination.

...
...