"Les femmes transgenres sont des femmes" : Daniel Radcliffe répond à J.K. Rowling

"Les femmes transgenres sont des femmes" : Daniel Radcliffe répond à J.K. Rowling
"Les femmes transgenres sont des femmes" : Daniel Radcliffe répond à J.K. Rowling
Dans cette photo : Daniel Radcliffe
Face aux propos jugés transphobes tenus par l'autrice de "Harry Potter", Daniel Radcliffe, qui interprétait le héros dans les films, a absolument souhaité intervenir. Ce 8 juin, il a publié une lettre à l'attention des personnes blessées par ces commentaires invisibilisants.
A lire aussi

"Si Jo (J.K. Rowling, ndlr) est sans aucun doute responsable du cours que ma vie a pris, (...) en tant qu'être humain, je me sens obligé de dire quelque chose". Ces mots, l'acteur britannique Daniel Radcliffe les a formulés dans une tribune publiée sur le site du Trevor Project (une organisation fournissant des services d'intervention de crise et de prévention du suicide aux jeunes LGBTQ+), le 8 juin. Le but : répondre, indirectement, aux propos de l'autrice de la saga Harry Potter, qui ont déclenché un véritable tollé sur Twitter la veille.

Dimanche 7 juin, on accusait ainsi J.K. Rowling d'invibiliser les personnes trans en se moquant de l'utilisation de l'expression "personnes qui ont leurs règles" dans un article. Elle y répondait par un long thread qui expliquait son point de vue sur le "sexe", et non le genre. "Je connais et j'aime des personnes trans, mais effacer le concept de sexe empêche beaucoup de personnes de parler de leurs vies", écrivait-elle. "Ce n'est pas haïr que de dire la vérité".

Pour Daniel Radcliffe, il est important de rappeler que "Les femmes transgenres sont des femmes. Toute affirmation contraire efface l'identité et la dignité des personnes transgenres et va à l'encontre de tous les conseils donnés par les associations professionnelles de soins de santé qui ont beaucoup plus d'expertise en la matière que Jo ou moi."

Il explique d'ailleurs que "Selon le Trevor Project, 78 % des jeunes transgenres et non binaires ont déclaré avoir fait l'objet de discrimination en raison de leur identité sexuelle. Il est clair que nous devons faire plus pour soutenir les personnes transgenres et non binaires, ne pas invalider leur identité et ne pas leur causer davantage de tort." Des chiffres dramatiques qui s'ajoutent à ceux d'une étude de l'Ifop divulguée en 2019, qui alerte sur la montée des violences physiques transphobes.

"J'ai conscience que certains organes de presse voudront probablement dépeindre cela comme une dispute entre J.K. Rowling et moi-même, mais ce n'est vraiment pas de cela qu'il s'agit, ni de ce qui est important en ce moment", insiste Daniel Radcliffe.

"L'amour est la force la plus puissante de l'univers"

L'acteur a également tenu à s'adresser aux fans qui ont désormais le sentiment que leur expérience des livres Harry Potter a été ternie suite à cette polémique. "Je suis profondément désolé pour la douleur que ces commentaires vous ont causée. J'espère vraiment que vous ne perdrez pas entièrement ce que ces histoires vous ont apporté de précieux."

Il liste certaines des valeurs véhiculées par la saga : "Si ces livres vous ont appris que l'amour est la force la plus puissante de l'univers, capable de tout surmonter ; s'ils vous ont appris que la force se trouve dans la diversité, et que les idées dogmatiques de pureté conduisent à l'oppression des groupes vulnérables ; si vous croyez qu'un personnage particulier est trans, non binaire, ou fluide de genre, ou qu'il est gay ou bisexuel ; si vous avez trouvé dans ces histoires quelque chose qui a résonné en vous et qui vous a aidé à un moment quelconque de votre vie - alors c'est entre vous et le livre que vous avez lu, et c'est sacré. Et à mon avis, personne ne peut y toucher."

Des paroles inclusives essentielles de la part de celui qui confesse "apprendre encore comment être un meilleur allié". Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes saluent sa prise de parole. L'un d'eux, Harrison Browne, confie notamment : "Sérieusement, Daniel Radcliffe sauve des vies grâce à cette déclaration. En tant que personne trans, j'ai utilisé des films et des livres pour m'évader de ma vie et Harry Potter a été l'un de ces espaces où j'ai trouvé refuge." Pour un·e autre, l'acteur est devenu "une icône".