Trouver un job
Mauvais destinataire, faute de frappe... 3 conseils pour rattraper votre candidature par e-mail
Publié le 18 décembre 2013 à 15:10
Par La rédaction
Un "répondre à tous" malencontreux, une PJ mal choisie ou une simple faute de frappe peut faire passer votre candidature pourtant soignée pour celle, au mieux, d'un étourdi, au pire, d'un ignare. Trois conseils pour rattraper vos maladresses.
Mauvais destinataire, faute de frappe... 3 conseils pour rattraper votre candidature par email Mauvais destinataire, faute de frappe... 3 conseils pour rattraper votre candidature par email© Stock
La suite après la publicité

L’envoi au mauvais destinataire

C’est surement l’erreur la plus classique. Passé le pensum de la lettre de motivation « qui fait la différence » et du CV pertinent, tout candidat normalement constitué ne rêve plus que d’envoyer frénétiquement sa candidature aux entreprises dans lesquelles il a toujours rêvé de travailler. C’est en général à ce moment-là que l’inversion a lieu : la société X reçoit une lettre de motivation destinée à Y, envoyant directement l’auteur du quolibet dans la poubelle virtuelle.

Que faire ?

Jouez-la profil bas. Oubliez l’idée d’envoyer dans votre élan un deuxième mail assorti d’un « oups, ce n’était pas la bonne pièce jointe Sourire ». Renouvelez plutôt votre candidature quelques heures (ou jours en fonction des délais de recrutement) plus tard et précisez que cette dernière annule la première. Revoyez par ailleurs votre lettre de motivation pour que celle-ci n’ait aucun point commun avec celle que vous destiniez à Y. Enfin, pensez à nommer vos fichiers du nom de chacune des entreprises visées.

>> Candidature spontanée : comment écrire une lettre de motivation efficace ? <<

L’erreur, la faute de frappe ou d’orthographe

Alors que vous avez tenté de persuader votre (tant espéré) futur employeur de votre rigueur et de votre orthographe impeccable, la relecture post-envoi du mail accompagnant le CV révèle une coquille. Le « monsieur » s’est transformé en « madame », le « 18 décembre » en « 11 novembre » et l’infinitif que vous auriez en d’autres cas accordé à ce verbe, a laissé place à une conjugaison hasardeuse. Cette fois, vous faites gagner du temps au recruteur qui ne prendra même pas la peine d’ouvrir votre CV ni votre lettre de motivation.

Que faire ?
Il faut réagir vite et montrer qu’il ne s’agit là que d’une erreur d’inattention. Envoyez dès que possible un mail qui annule/remplace le premier, aussi irréprochable que le reste de votre candidature. Et pour éviter de renouveler cet écueil, utilisez aussi souvent que possible l’ensemble des moyens à votre disposition : correcteurs d’orthographe, dictionnaires, conjugueur. Enfin, relisez-vous au moins deux fois.

>> Rédiger un CV : nos conseils rubrique par rubrique <<

Le répondre à tous « malencontreux »

A force de mettre le monde entier en copie de nos emails, nous en oublions souvent l’existence du simple bouton « répondre ». Une habitude qui peut s’avérer gênante pour qui voudrait rester discret. Ainsi l’offre d’emploi diffusée en interne auquel vous vouliez postuler sans pour l’instant en informer vos collègues et/ou supérieurs peut devenir une information publique suite à un « répondre à tous » malencontreux.

Que faire ?

Pas grand-chose, si ce n’est assumer. Pour la bonne entente avec vos ex et vos potentiels futurs collègues vous ne devez pas nier vos intentions, ni tenter de faire passer votre erreur pour une volonté de transparence.

>> Top 7 des mails de bureau à éviter <<

VOIR AUSSI

5 conseils pour réussir son e-mail de remerciement après un entretien
Quels logiciels pour créer son CV ?
Trouver un emploi au Québec : comment traduire son CV ?
Candidature par e-mail : 5 conseils pour relancer un recruteur

Mots clés
Trouver un job emploi travail cv
Sur le même thème
Faut-il cancel "Mary Poppins" ? play_circle
Culture
6 mars 2024
"Oui, il faut parler !" : Isild le Besco accuse Benoît Jacquot de violences play_circle
Société
"Oui, il faut parler !" : Isild le Besco accuse Benoît Jacquot de violences
22 février 2024
Pour parler de l'IVG, il faut d'abord "écouter les femmes", insiste le Planning Familial play_circle
Société
Pour parler de l'IVG, il faut d'abord "écouter les femmes", insiste le Planning Familial
26 janvier 2024
Les articles similaires
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news