Buzz
Elle assume d'être une "mauvaise mère" (et les mamans l'applaudissent)
Publié le 17 avril 2018 à 17:20
Par Léa Drouelle
Lassée d'être critiquée sur ses méthodes de maman, la coach sportive américaine Sia Cooper dénonce le "mom shaming" en publiant des clichés hilarants d'elle et de ses enfants sur Instagram.
Elle assume d'être une "mauvaise mère" (et les mamans applaudissent) Elle assume d'être une "mauvaise mère" (et les mamans applaudissent)© Instagram/ Sia Cooper
La suite après la publicité

Si vous adorez débusquer les dernières tendances sur Instagram et que vous suivez les blogueuses influentes qui font la chasse au diktat du physique parfait, vous avez probablement déjà entendu parler de body shaming, cette tendance malsaine et stigmatisante d'attaquer une personne sur son physique. Mais connaissez-vous le mom shaming ? Dans le même esprit que le body shaming- bien que plus confidentiel- ce terme désigne les commentaires moralisateurs et culpabilisants formulés à l'encontre des mamans, critiquées sur leur manière d'élever leurs enfants.

"À ta place, je ne mangerai pas du poisson cru alors que je suis enceinte", "Quoi, tu achètes des petits pots en grande surface pour ton bébé au lieu de cuisiner ?!", "Pas étonnant que ton ado fasse n'importe quoi, tu as toujours été beaucoup trop cool avec lui", etc. La plupart des mamans sera sans doute d'accord pour admettre qu'elle s'est déjà au moins une fois entendue dire qu'elle ne s'y prenait pas correctement avec son enfant ou qu'elle pensait trop à elle. Bref, en d'autres termes, qu'elle est une mauvaise mère. Ce genre de remarques (dont on se passerait bien) sont d'autant plus fréquentes qu'elles peuvent venir de n'importe qui : vos ami.es, des membres de votre famille, vos collègues... et parfois même de parfaits inconnus.

L'Américaine Sia Cooper, maman de 2 enfants en bas âge, blogueuse et coach sportive, connaît parfaitement le phénomène du mom shaming, pour la bonne et simple raison qu'elle a été victime à de nombreuses reprises. Quand elle était enceinte, on lui a reproché de continuer à faire du sport. Cette fervente utilisatrice d'Instagram, qui publie régulièrement des clichés d'elle et de ses enfants, a essuyé de nombreuses critiques. Avec parfois des propos très violents. "J'ai été jugée pour avoir fait de l'exercice pendant la grossesse et j'ai reçu des messages haineux disant que mon bébé allait mourir et se faire secouer dans le ventre de sa mère. On m'a dit que mon bébé aurait des lésions cérébrales", témoigne-t-elle.


If I had a nickel for every time I've been called a "bad mom," I would be soooo rich! It seems almost impossible to be a textbook or politically correct good mom these days because everywhere you turn another mom is judging your parenting choices. Am I right? I've been called a bad mom for: Workout out during pregnancy. Working out while having kids... period. For caring about my looks and health. Working out in Target. Using canned goods and plastic crockpot liners. Having tattoos and piercings. Enjoying wine every now and then. For letting my kids use technology. For letting my kids have sugar and happy meals occasionally. For not "covering up" around my kids. For running a full time business from home. For co-sleeping with my kids. For collecting sports cars and motorcycles aka having a hobby. For taking time for myself. For having abs. I've learned that the true "bad moms" out there are the ones who constantly tear other moms down by judging them. Those moms are the ones who are truly insecure and have strong feelings of inadequacy because why else would they do that? Misery loves company. There's no one right way to parent or to be a mom. We all are running in the same race and doing the best that we can. Motherhood is not a one size fits all-what works for one family may not work for the next. So who are we to judge another mom's choices or reasoning? Being a mom is hard enough and if all the following make me a "bad mom" then I'll gladly wear it proudly! Here's to all the bad moms out there. Follow @badmomconfessions to submit a confession or read other anonymous mothers' spills! @todayshow @goodmorningamerica @theviewabc @thetalkcbs @theellenshow

Une publication partage par SIA COOPER (@diaryofafitmommyofficial) le

"Il n'y a pas de bonne façon de devenir parent"

Après ses accouchements, les commentaires désobligeants ont continué. "On m'a traitée d'égoïste des milliers de fois parce que j'ai choisi de faire du conditionnement physique une priorité en tant que mère. On m'a dit que mes enfants étaient probablement négligés et que je les remettais à une nounou", raconte Sia Cooper sur son compte Instagram. Un jour, elle a marre et décide de pousser un coup de gueule sur le réseau social. "Si j'avais eu une pièce à chaque fois qu'on m'a traité de mauvaise maman, je serais tellement riche !", écrit-elle dans un long post accompagné d'un cliché délicieusement sarcastique où l'on aperçoit la jeune maman sur le perron de sa maison avec ses deux enfants.

Vêtue d'un jogging et d'un soutien-gorge, elle boit allègrement une bouteille de vin directement au goulot. Sur son bras gauche, elle a écrit en gros "bad mom" ("mauvaise maman"). Un trait d'humour qui a plu à de nombreuses mamans. Publiée le 31 mars, la photo de Sia Cooper affiche à ce jour plus de 12 000 vues au compteur.

"Les mauvaises mères sont celles qui descendent constamment les autres"

Dans un autre post daté du 2 avril, la coach explique qu'elle ne s'attendait pas à ce que son post devienne aussi viral. "Je ne pourrais pas être plus reconnaissante pour les commentaires impressionnants, les messages, et les nombreuses mentions 'j'aime' que j'ai reçus", remercie-t-elle. Dans sa seconde publication, elle revient plus en détails sur sa vision du mom shaming.

"J'ai appris que les vraies 'mauvaises mères' sont celles qui descendent constamment les autres mamans en les jugeant. Ces mamans sont celles qui ont un fort sentiment d'inadéquation parce que sinon, pourquoi feraient-elles cela ? Il n'y a pas de bonne façon de devenir parent ou d'être une bonne maman. Nous faisons toutes de notre mieux", estime-t-elle.

Des paroles pleines de sagesse qui inciteront (du moins on l'espère) sans doute les adeptes du mom shaming à tourner 7 fois leur langue dans leur bouche avant de s'aviser de faire une remarque malencontreuse aux mamans.

Can I just take a minute to say WOW! The "bad mom" post that I made last week went VIRAL and stirred up so many conversations around mom-shaming and judgement against moms altogether. I couldn't be more thankful for the awesome comments, messages, and likes that it had received. Therefore, this is "part 2" of that post where I wanna expand a bit. In my last post, I mentioned several ways that I've been judged against as a mom and mainly it's because I find the time to workout. I've been called selfish a thousand times because I choose to make fitness a priority as a mom. I've been told that my kids are probably neglected and that I put them off on a nanny. The hateful comments normally come from other moms who can't or won't put forth the same effort for whatever reason. I've also been judged for working out during pregnancy and received hateful messages saying my baby was going to die and get shaken up in the womb. I've been told my baby would have brain damage. I had gone viral during pregnancy for maintaining my 6 pack so some people commented that my abs were going to choke my baby. Yes I'm dead serious guys. And of course there's the Target workout judgement where I filmed a fun and playful workout video while shopping at Target that went viral last year and people called me a lunatic and crazy. My point is? You can't please everyone and y'all... other moms are the WORST! You'd think that moms would support one another instead of tearing each other apart. It seems like you're damned if you do, damned if you don't. If another mom or a person in general wants to call ME a "bad mom" -vain, selfish, whatever- for putting my health first and for "having abs" then so be it! I encourage you all to take what you've been called a bad mom for and wear it proud. Own it! To the haters, you can kiss my abs Being a mom isn't easy and there is no wrong way to parent IF your kids are loved, healthy, and being taken care of. Am I right? Follow @badmomconfessions to share your bad mom moments to be shared anonymously and to read other mom's confessions! #worldsokayestmom @todayshow @goodmorningamerica @theviewabc @thetalkcbs @theellenshow @scarymommy

Une publication partage par SIA COOPER (@diaryofafitmommyofficial) le

Mots clés
Buzz parents maman Instagram News essentielles maternité education parentalité
Sur le même thème
"Je soutiens !" : François Civil applaudit Judith Godrèche et Anouk Grinberg play_circle
Société
"Je soutiens !" : François Civil applaudit Judith Godrèche et Anouk Grinberg
28 mars 2024
Pour l'ONU, agir contre l'inceste, c'est aussi écouter "d'urgence" les mères play_circle
Société
Pour l'ONU, agir contre l'inceste, c'est aussi écouter "d'urgence" les mères
23 janvier 2024
Les articles similaires
"Occupez vous de votre c... !" : Vanessa Demouy tacle le body shaming sur Insta play_circle
Buzz
"Occupez vous de votre c... !" : Vanessa Demouy tacle le body shaming sur Insta
29 janvier 2024
Festival OFF d'Avignon 2024 : notre sélection de spectacles pour enfants à voir en famille play_circle
Culture
Festival OFF d'Avignon 2024 : notre sélection de spectacles pour enfants à voir en famille
26 juin 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news