Pourquoi les concours de miss doivent disparaître pour de bon

Les concours de miss sont-ils obsolètes ?
Les concours de miss sont-ils obsolètes ?
Même amputés de leurs critères de beauté, les concours de miss restent toujours une manière de juger les femmes. Ils doivent disparaître.
A lire aussi

Miss America vient de faire une annonce coup de poing, reprise par les médias du monde entier. Un tsunami vient de toucher les plages du continent Concours de beauté : Miss America arrête les défilés en maillots de bain.

PPPPFFFFRRRRRROUUUUUUUUUU (bruit de la vague atteignant le chapeau de Geneviève de Fontenay).

Les miss qui concourent pourront désormais porter la tenue de leur choix. Mais rien ne dit qu'elles ne pourront pas choisir le maillot de bain.

Citée dans le communiqué de l'organisation, Gretchen Carlson, ancienne Miss en 1989 et ancienne journaliste de la chaîne conservatrice Fox News, actuellement présidente du concours, explique : "Nous ne sommes plus un concours de beauté. Miss America représentera une nouvelle génération de femmes cheffes concentrées sur la scolarité, l'impact social, le talent et l'empouvoirement". Elle ajoute : "Chaque candidate participera à une session interactive en direct avec les juges, où elle mettra en lumière ses accomplissements et ses buts dans la vie et comment elle va utiliser ses talents, sa passion et ses ambitions pour réaliser le job de Miss America."

Je veux vraiment la paix dans le monde
Je veux vraiment la paix dans le monde

Gretchen Carlson revient sur la révolution féministe en cours : "Nous expérimentons une révolution culturelle dans notre pays avec des femmes trouvant le courage de s'élever et d'avoir leur voix entendues sur beaucoup de sujets". Sans le citer ouvertement, Gretchen Carlson parle du mouvement de libération de la parole #MeToo, qui la touche personnellement. En juin 2016, elle avait accusé Roger Ailes alors président de Fox News de harcèlement sexuel. Depuis, des dizaines de femmes sont sorties du bois pour l'accuser. Il devra démissionner.

Reprendre pleinement possession de son corps

#MeToo et #Balancetonporc sont, comme le dit l'historienne Michelle Perrot, une autre manière de se réapproprier son corps après les événements historiques qu'ont été la pilule et l'avortement. Reprendre possession de nos corps passe par le fait qu'on ne les touche plus sans leur consentement, mais aussi par le fait de ne pas laisser les autres le juger.

Oui, madame Carlson, votre concours va dans la bonne direction : mettre en avant des femmes fortes plutôt que bien faites. Mais nous ne sommes pas dupes, on ne peut pas croire que la beauté ne reste pas un des seuls critères de sélection, en maillot de bain ou non. Est-ce qu'une grosse osera jamais se présenter à Miss America, ou une nana faisant 1,50m ? Non. Et le principe restera le même : soupeser la meilleure devant les caméras du monde entier.

.

Sylvie Tellier, qui dirige Miss France, semble gênée par cette décision outre-Atlantique. Interrogée par le Huffington Post, elle a répondu par ces mots : "Le concours de Miss France rassemble de nombreux téléspectateurs, explique cette dernière. C'est un programme qui fédère et plaît beaucoup aux Français. Ils sont attachés à ces éléments, aux robes de princesse, notamment." Elle ajoute après cette première remarque :"On peut défiler en maillot de bain et être féministe. On n'a jamais obligé une jeune femme à faire ce qu'elle ne voulait pas faire. Elles sont libres de choisir le maillot de bain ou la robe qu'elles veulent porter."

Oui, on peut défiler en maillot de bain et être féministe, mais le défilé de bain est-il féministe -sans que cela ne remette en cause la qualité de celles qui défilent. Non.

Adieu miss Boudin

A qui le défilé en maillots de bain s'adresse-t-il ? On peut arguer qu'il s'adresse aux regards des hommes même s'il peut être apprécié par des femmes. Les miss sont à la base et reste un concours de bonnes à marier, sauf le respect qu'on peut avoir pour les femmes qui y participent. Le critère de ce soupesage préhistorique étant avant la seule beauté et désormais, les qualités morales et humaines concernant Miss America.

Si on renverse le schéma, est-ce qu'on imagine des hommes défiler derrière un micro sur un podium pour expliquer à quel point ils sont extraordinaires pour élire le meilleur ? Non.

Si on peut quand même saluer une avancée qu'on ne va pas complètement bouder, on part du principe que ces concours jugent les femmes. Peu importe le critère, on devrait les supprimer. Comme celui de Miss France, Miss Monde ou ceux qui servent seulement de faire-valoir à des hommes présentés eux en pleine action comme Miss 24h du Mans ou Miss hippodrome (organisé entre des courses de chevaux). On a bien supprimé le concours de Miss Boudin dans les Vosges. On ne perd pas espoir. Le principe de jauger et juger les femmes pour savoir qui sera la plus belle ou la plus intelligente est dépassé. Comme le dit la Queen Beyoncé : "Les femmes les plus belles sont celles qui ont confiance en elles". Nous avons donc toutes le pouvoir d'être notre propre miss.

Pretty Hurts