Nabilla sur la prison : "Je me suis dit que j'étais trop belle pour mourir"

Nabilla Benettia au Salon the What the Fashion Event au Paris Event Center.
3 photos
Lancer le diaporama
Nabilla Benettia au Salon the What the Fashion Event au Paris Event Center.
Dans cette photo : Nabilla
Quatre mois après son incarcération, Nabilla s'exprime enfin dans une longue interview accordée à Frédéric Beigbeder pour le magazine Lui. La starlette se confie notamment sur les difficultés de la vie en prison et ses envies de suicide.
A lire aussi
Lorie : "J'ai fait congeler mes ovocytes, je suis hors-la-loi"
News essentielles
Lorie : "J'ai fait congeler mes ovocytes, je suis...

Après ses cinq semaines dans la prison pour femmes de Versailles, Nabilla Benattia, en pleine préparation de son retour sur le devant de la scène, est revenue pour la première fois sur son "cauchemar". Accusée d'avoir poignardée son compagnon Thomas Vergara en novembre dernier, la starlette n'a pas du tout aimé son séjour forcé. "On me dit 'Versailles', je crois que j'arrive dans un château mais en fait il n'y a pas de château et que des grilles", confie-t-elle au magazine Lui. Elle évoque également ses conditions d'hygiène qu'elle juge médiocres, forcément différentes de la vie luxueuse qu'elle a l'habitude de mener, elle avoue ne pas s'être lavée pendant plusieurs semaines. "Je n'avais pas de fer à lisser, pas de fond de teint... Il y avait des douches communes, je ne me suis pas lavée pendant trois semaines", poursuit Nabilla, récemment violemment critiquée par la chroniqueuse de TPMP Enora Malagré.

Nabilla avait des envies de suicide

L'ex star des Anges de la téléréalité se confie aussi sur ses envies de suicide : "Ça rend ouf, j'avais envie de mourir, dit-elle, tout en ajoutant sans complexe, Mais après je me suis dit que j'étais trop belle pour mourir". Outre ces déconvenues un brin dramatiques, Nabilla a tenu à préciser qu'elle n'avait pas commis l'acte dont la justice l'accuse. "Non, ce n'est pas moi. Je n'ai rien fait, c'est tellement compliqué". Selon elle, la situation a dégénéré à cause des médias. "Le plus important, c'est de savoir que deux personnes s'aiment et que ça a dégénéré parce qu'il y a eu des médias, cette tension", dit-elle tout en rappelant son amour pour son chéri Thomas.

Les dossiers