L'annulation de la super série Netflix "Drôle" suscite l'indignation

5 photos
Lancer le diaporama
Malgré son grand succès d'estime, la série "Drôle" a été annulée par Netflix. Une grande déception pour les fans mais aussi pour sa créatrice, la scénariste Fanny Herrero.
À lire aussi

Malgré un vrai succès d'estime, critique et public, Drôle, la nouvelle série de Fanny Herrero (créatrice de Dix pour cent), a finalement été annulée par Netflix, après une première saison seulement. Avec ses personnages jeunes et attachants, ce show sur le microcosme du stand-up parisien avait suscité l'enthousiasme.

L'annulation de Drôle a été annoncée ce 12 mai. "Je suis déçue. Et triste. C'est un tel engagement de créer une série, de se projeter sur la durée, de rêver sa suite ! De la voir soudainement annulée, j'ai un peu les jambes coupées", a réagi dans les pages de Télérama la showrunneuse. Fanny Herrero a appris que la série ne se poursuivrait pas au bout de 28 jours seulement sur la plateforme. Un choc.

Sur Twitter aussi, on s'attriste.

"La série avait encore le temps de vivre"

"Netflix annule Drôle, sa meilleure série française. C'est un symbole douloureux pour celles et ceux qui croyaient encore que la plateforme allait être un havre de paix créatif", "Mauvaise blague : Drôle s'arrête après une seule saison", "Je ne suis que tristesse", "Vas-y, Netflix qui annule Drôle, jvais péter un câble les seules séries qui sont renouvelées c'est des séries de lycéen ou y'a un meurtre à la fin", a-t-on pu lire sur Twitter.

"Je savais que Drôle n'était pas conçue pour faire un carton. C'est une série de personnages, sans acteurs vedettes, mais avec une ambition artistique. Nous n'avons pas satisfait les attentes d'audience de Netflix, selon leurs standards et leur algorithme, que personne ne connaît vraiment. J'ai eu accès aux chiffres de Drôle, mais je ne peux pas les communiquer. Mais ça fait quand même du monde ! Même si on ne fait pas autant de vues que Lupin ou Family Business", a déploré de son côté sa créatrice auprès de Télérama.

"Selon Netflix, il n'y a tout simplement pas assez de spectateurs. C'est évidemment dommage, car je pense que Drôle est une belle série, différente, nuancée, et même si on a pas fait 60 M de "viewers", elle méritait d'exister sur la plateforme. Je trouve qu'elle fait du bien au catalogue français des séries", s'est désolé à l'unisson Younès Boucif, interprète du personnage remarqué de Nezir.

"C'était extrêmement rapide. Peut-être même que leur décision avait été prise plus tôt encore. La série avait encore le temps de vivre, elle est toujours disponible en ligne, mais ce qui compte le plus, semble-t-il, c'était son démarrage. C'est inquiétant de se dire qu'il n'y a pas la place pour un regard d'auteur sur Netflix", a poursuivi la scénariste. Et Fanny Herrero de conclure du côté du magazine : "Cette annulation rebat les cartes. Les choses sont très ouvertes maintenant".

Un mauvais signal envoyé aux créateurs et encore plus... aux créatrices, qui ont déjà du mal à se faire leur place dans un univers sériel encore très masculin ?