Privées de congé maternité rémunéré, les Américaines se tournent vers le crowdfunding

Privées de congé de maternité, les Américaines se tournent vers le crowdfunding
Privées de congé de maternité, les Américaines se tournent vers le crowdfunding
Aux États-Unis, où les congés maternité sont délivrés au compte-goutte et son souvent non-rémunérés, de plus en plus de jeunes parents se tournent vers les plateformes de financement participatif pour pouvoir rester auprès de leur nourrisson.
A lire aussi

S'il y a bien quelque chose que les futures mères américaines envient aux Françaises, c'est le congé maternité. Alors qu'en France, chaque femme bénéficie au minimum de 16 semaines de congé rémunérées pour pouvoir se reposer avant la naissance puis rester auprès de son bébé, il n'existe pas de mesure semblable de l'autre côté de l'Atlantique.

Hormis dans quelques États et villes – dont récemment San Francisco - ayant mis en place un système de congé rémunéré à destination des jeunes mères, rares sont les Américaines à pouvoir s'accorder 10 semaines à la maison après leur retour de couches . Actuellement, la loi fédérale américaine leur accorde un congé maternité de 12 semaines, non rémunéré et seulement à certaines conditions : être salariée depuis au moins 12 mois, avoir travaillé plus de 1 250 heures pendant ces 12 mois, et ce dans une entreprise de 50 employés ou plus.

Des conditions drastiques qui pénalisent les jeunes parents et contraignent les mères à reprendre rapidement le travail sous peine de s'endetter. Seules 21% des entreprises américaines accordent un congé maternité à leurs employées et seules 12% des Américaines ont accès à un congé rémunéré à la suite de la naissance de leur enfant.
Financer son congé maternité grâce au crowfunding

Un exemple de demande de financement pour un congé maternité sur le site Gofundme.com
Un exemple de demande de financement pour un congé maternité sur le site Gofundme.com

Une injustice frappante qui pousse de plus en plus de jeunes parents à se tourner vers le crowfunding pour financer l'arrivée d'un enfant dans le foyer. C'est le cas de Shawn et Laura Lechette. Interrogé par Buzzfeed, ce couple d'employés américains originaires du comté de Delaware, en Pennsylvanie, explique avoir lancé un appel aux dons via la plate-forme de financement participatif Godundme pour les aider face à leurs difficultés financières. Car en plus de la naissance à venir de leur troisième enfant, les Lechette ont eu des imprévus : ils doivent notamment trouver 2 000 dollars pour réparer leur voiture, effectuer des travaux chez eux et continuer à rembourser leur crédit immobilier.

Grâce à leur campagne, les deux époux ont réussi à récolter 1 500 dollars (environ 1 300 euros) auprès de généreux donateurs. "Laura et moi sommes submergés par les soutiens depuis quelques jours. Notre famille vous remercie tous", écrit Shawn sur le site de Gofundme, qui compte utiliser les dons pour payer le loyer et acheter des produits pour le nourrisson.

Une alternative en plein essor

Shawn et Laura Lechette ne sont pas les seuls à avoir fait appel à des dons privés pour financer un congé maternité. Sur Internet, les sites de financement participatifs sont aujourd'hui nombreux à accueillir les demandes de parents dans le besoin financier. D'après Today, près de 6 000 campagnes auraient été lancées par des femmes enceintes pour afin de financer un congé maternité ou une garde d'enfants. Elles auraient recueilli au total plus de 9 millions de dollars.