Elle partage des photos de son psoriasis et inspire Internet

Elle pose avec son psoriasis et inspire les réseaux sociaux
Elle pose avec son psoriasis et inspire les réseaux sociaux
Cette étudiante souffre de psoriasis sévère sur tout le corps depuis ses 16 ans. Depuis quelques temps, elle a décidé d'assumer pleinement sa condition et diffuse un message bienveillant sur les réseaux sociaux qui en a touché plus d'un·e.
A lire aussi
"Je suis la charge", le court qui se moque de l'inégalité du partage des tâches
News essentielles
"Je suis la charge", le court qui se moque de l'inégalité...

Sophia Chen est une jeune Américaine du Colorado âgée de 20 ans, qui a récemment ému la Toile. Atteinte de psoriasis depuis ses 16 ans, d'abord uniquement concentré sur la poitrine puis dispersé sur tout le corps, elle essaie d'abord de lutter contre cette maladie inflammatoire de la peau en consultant pas moins de 5 dermatologues et en essayant tous les traitements possibles et inimaginables, en vain. Elle tente même de le régler en changeant son alimentation. Elle arrête de consommer des produits laitiers, de l'alcool, du gluten mais rien n'y fait.

Quand elle part pour l'université, elle se rend compte que son nouveau régime va être difficile à tenir, et décide simplement d'arrêter de se battre. Au départ soucieuse du jugement des autres, elle réalise vite que les commentaires n'ont pour la plupart rien de négatif.

"Un·e de mes ami·es m'a dit qu'elles ressemblaient à des constellations sur ma peau. Un autre gars que j'ai rencontré m'a dit que mes taches étaient 'sexy'", raconte-t-elle lors d'une interview avec le Daily Mail. "Ma colocataire adorait à quel point c'était unique et elle m'a dit que je ressemblais à une panthère. Certains me demandent même 'Tu as du vitiligo ? C'est trop cool, ta peau est magnifique'", ajoute-t-elle.

Des commentaires qui l'aident à surmonter son complexe et à le transformer en force. Aujourd'hui, Sophia Chen ne se cache plus, elle pose fièrement sur Instagram avec son psoriasis et avoue que même s'il y a des moments où son épiderme la démange, elle adore sa peau "Surtout quand ça commence à cicatriser, et que ma peau bronzée devient blanche - j'adore son aspect", confie-t-elle.

Un exemple qui est certain d'en inspirer plus d'un·e, et de prouver une fois de plus que les standards de beauté ne tiennent qu'à nous de les envoyer valser. Et si jamais on sent que la confiance en soi commence à se faire la malle, on peut toujours aller faire un tour sur l'Instagram de Sophia, et puiser un peu de force de son enthousiasme contagieux et de sa beauté sans filtre.