Que faire si j'ai fait une bourde au travail ?

Que faire si j'ai fait une bourde au travail ?
Que faire si j'ai fait une bourde au travail ?
Des bourdes au boulot, on en fait toutes au moins une fois dans notre carrière. Le tout est évidemment de ne pas recommencer mais surtout de bien réagir pour éviter d'être cataloguée comme celle qui a laissé échapper un client en se trompant de destinataire de mail. Comment ? On vous dit tout.
A lire aussi

"Oops !" Alors là, on peut dire que vous avez foiré en beauté la mission/le dossier/l'organisation de la réunion que l'on vous avait confié(e). Vous avez eu beau vous impliquer à fond, vous n'avez pas réussi à rectifier le tir et devez vous rendre à l'évidence : cette fois-ci, vous n'avez pas pu rattraper votre petite bourde qui s'est transformée en un échec.

Soyez rassurée : cela arrive à tout le monde. Oui, TOUT LE MONDE. Même Mark Zuckerberg ou Sophia Amoruso ont sans doute un jour oublié de faire cette chose ultra-importante, se sont trompés de destinataire de mail ou ont mal accompli une tâche qu'on leur avait confiée. Et pourtant, cela ne les a pas empêché de se relever et de réussir. Aujourd'hui, le premier est l'un des plus jeunes milliardaires au monde et la seconde a fondé en quelques années un empire de la fast-fashion à faire pâlir d'envie n'importe quelle entrepreneuse.

Sans vous prédire le même succès, on vous assure que vous aussi, malgré votre impardonnable erreur (que vous croyez), vous pouvez rebondir. Il suffit juste d'adopter la bonne attitude.

Assumez

Ne vous retranchez pas derrière d'improbables excuses pour justifier votre boulette et assumez-la pleinement. Si vous donnez l'impression à votre boss que vous essayez de vous soustraire à votre responsabilité (ou pire, que vous rejetez la faute sur quelqu'un d'autre), son estime pour vous risque de grandement en pâtir. La première étape consiste donc à assumer votre erreur auprès de vos collègues et de votre patron.ne et de tout faire pour résoudre le problème.

Demandez de l'aide

Oser avouer qu'on n'y arrive pas n'est en aucun cas une marque de faiblesse. Cela montre au contraire votre bonne volonté et votre détermination à réussir. Avant de réitérer votre erreur ou de vous planter en beauté, acceptez l'idée que vous n'êtes peut-être pas la plus à même pour le moment d'accomplir cette tâche seule et qu'un peu d'aide de la part de quelqu'un qui s'y connaît plus que vous ne serait pas inutile. Non seulement cela vous évitera de reproduire votre bourde à l'identique, mais en plus cela prouvera à votre boss que vous apprenez de vos échecs.

Soyez proactive

Si vous vous êtes trompée, c'est peut-être que quelque chose n'a pas fonctionné avec votre manière de travailler. N'attendez pas que les réponses viennent à vous toutes seules et cherchez-les vous-même. Reprenez point par point les étapes qui ont conduit à votre plantage et analysez le moment où vous avez pris la mauvaise direction. En agissant ainsi, vous allez montrer à vos supérieurs que vous avez travaillé et que vous vous engagez à réparer vos erreurs.

Mettez des mesures concrètes en oeuvre

Une fois que vous avez identifié le "pourquoi" de votre erreur, c'est le moment de prendre des mesures afin de vous assurer que cela ne se reproduira pas. Ne cherchez pas pendant des heures un moyen mémo-technique de vous en souvenir. Parfois, un bon vieux post-it collé au bord de votre écran d'ordinateur peut faire des miracles.

Concentrez-vous sur votre job

Le risque, quand on commet une erreur, c'est de totalement se focaliser sur celle-ci au risque d'oublier les autres tâches et missions que l'on vous a confiées. Certes, comprendre pourquoi vous vous êtes plantée est important, mais il ne faut pas sacrifier d'autres aspects de votre travail, au risque de reporter votre bourde ailleurs.

Ne vous laissez pas abattre

Dernier point, qui est sans doute l'un des plus importants : ne vous minez pas à cause de votre erreur ! Assumez-la sans pour autant vous auto-flageller et faites-en un sujet de discussion avec vos collègues les plus proches. N'ayez pas peur d'en plaisanter et de la tourner en dérision pour dédramatiser et glaner ici et là des idées et des suggestions pour ne plus que cela se reproduise.