Qui est Nekfeu, le nouvel idole des jeunes ?

Son premier album solo "Feu" est un succès, ses textes font mouche, sa personnalité musicale séduit critiques et public. Qui est Nekfeu, le rappeur du groupe 1995 que les médias s'arrachent ?
A lire aussi

La vie de Nekfeu, c'est avant tout une série de chiffres. "1995" d'abord, comme le collectif de rap dans lequel ce Parisien a sû démontrer toute l'ampleur de son talent depuis 2008. "25" ensuite, comme l'âge de l'artiste qui, malgré sa jeunesse, sait déjà produire des textes recherchés souvent truffés de références littéraires. "35 000" enfin, comme le nombre d'exemplaires déjà écoulés de "Feu", le premier album solo du rappeur bien parti pour battre les records de téléchargement.

De l'intelligence dans l'écriture

Un démarrage en trombe pour celui qui, mois après mois, s'impose sur le devant de la scène rap française. Né le 3 avril 1990, Ken Samaras, d'origine grecque, a grandi dans la banlieue niçoise avec sa petite soeur avant de vivre dans le 15e arrondissement de Paris. Le jeune homme a su convaincre dès son arrivée au sein du collectif hip hop 1995. Sous son nom de scène actuel, Nekfeu, se cache une double référence à ses anciens surnoms et le verlan de fennec. Après deux EP et un album avec le collectif fondé en 2008, le public a vite décelé le potentiel de l'artiste qui, au milieu de ses camarades, détonnait par son talent et sa jeunesse.

Deux qualités que le rappeur a su mettre à profit avec son premier album "Feu", disponible depuis le 8 juin dernier. On y parle de vivre au jour le jour, d'insouciance, de l'urgence d'être vivant, de rêve... le tout dans un rap loin de la violence verbale d'un Booba ou d'un Kaaris. "Il y a de l'intelligence dans l'écriture, du foisonnement dans les mots, et des jeux de mots aussi", résume sur le site de la FNAC l'expert rap Grégory Curot. "Il s'exprime bien, il a beaucoup de références littéraires. Il a l'image du rappeur lettré qui rassure, même si lui s'en défend et reste très humble par rapport à ça", renchérit Mehdi Maizi, journaliste à l'ABCDR du Son.

Le clip du morceau "On verra" de Nekfeu.

Le rappeur blanc qui fait du neuf avec du vieux

"Il est très talentueux, il a un flow exceptionnel, c'est vraiment un album qui change la donne dans le rap français", résume de son côté le journaliste Olivier Cachin à l'écoute de ce travail en solo. Mais la musique et le sens des mots ne sont pas les seuls atouts de Nekfeu. "On ne peut pas mettre de côté le fait qu'il soit blanc et beau gosse", fait toujours remarquer Cachin.

Côté musique, Nekfeu défend un rap ouvert, berçé par des influences variées venant aussi bien du jazz que de la soul, la funk, l'électro ou la pop. Preuve, s'il en fallait une, que le jeune homme veut s'affranchir des contraintes et proposer un rap plus moderne, celui d'une génération qui a appris à travailler plus près de ses fans et a compris l'importance des réseaux sociaux. Une vision qui n'empêche pas le rappeur de s'efforcer de concilier deux périodes : "il apporte du neuf avec du vieux, et ce n'est pas plus mal, dans un domaine musical qui est souvent partagé entre l'ancienne et la nouvelle école", souligne David Pouvil sur Le Plus de l'Obs .

Entre sensibilité à l'ancienne et modernité assumée, Nekfeu a su constuire une personnalité musicale qui lui va comme un gant... et pourrait bien être son meilleur atout pour durer en toute sincérité.

Le clip de "Martin Eden" par Nekfeu.