"28 jours", le documentaire qui parle des règles à voix haute

Le documentaire sur les règles 28 jours
Le documentaire sur les règles 28 jours
Un documentaire décomplexant et sans tabous sur les règles, "28 jours", sort ce samedi 27 octobre sur Youtube.
A lire aussi
Pourquoi nous devrions continuer à parler des règles (encore et encore)
News essentielles
Pourquoi nous devrions continuer à parler des règles...

Les températures redescendent et vous allez passer votre week-end calée dans votre canap' emmitouflée dans votre plus beau plaid avec votre meilleur ami l'ordi. Alors nous avons une super série à vous conseiller. Cela sort samedi ce 27 octobre sur Youtube et ça parle des règles. Attention jeté de paillettes.

On a hâte de découvrir ce documentaire pédagogique réalisé par Angèle Marrey, 22 ans et ses acolytes Myriam Attia, journaliste, et Justine Courtot à la production, pour pouvoir "parler à voix hautes" des règles.

Elles sont allées interviewer des jeunes filles et des femmes sur leur expérience des règles. Y interviennent également la comédienne Noémie de Lattre et la journaliste et autrice Élise Thiébaut. Cette dernière nous avait passionné dans son livre Ceci est mon sang et de sa BD pour ados ouvrage Les règles... quelle aventure !. Dans la bande-annonce, elle déclare malicieusement : "Ce n'est pas l'histoire d'un malheur, c'est l'histoire d'un pouvoir."

Alors comme l'explique la présentation du docu : "'28 jours' est un documentaire visant à parler d'un sujet encore peu et mal abordé alors qu'il touche directement plus de la moitié de la population : les menstruations féminines !"

Bande-Annonce de 28 jours

L'objectif du projet débuté en juillet 2017 est simple : "À travers des portraits, des récits personnels mais également des dessins explicatifs, ce documentaire aura valeur d'outil pédagogique pour toutes les personnes ayant leurs règles mais aussi de support pour toutes les personnes qui ne les ont pas." Et "Les sujets abordés seront tous en lien avec les règles. De la politique à la pression sociale, nous parlerons de sexe, de médecine, de religion, de publicité ou encore de notre rapport au sang."

Dans un entretien donné à RespectMag, Angèle Marrey avoue son effarement face à certaines situations : "Plus on a fait d'interviews, plus on s'est rendu compte du nombre de filles souffrant de règles douloureuses ou de maladies ovariennes, ovaires polykystiques ou endométriose. Elles n'étaient pas prises en charge, parfois elles ne savaient même pas qu'elles étaient malades et refusaient d'aller voir un gynéco par peur de la maladie ou peur du gynéco."

La bande-annonce promet un documentaire passionnant et pédagogique pour dédramatiser les règles, qui restent un tabou dans la plupart des pays.