11 remèdes anti-gueule de bois qui marchent vraiment

11 remèdes anti-gueule de bois qui marchent vraiment
11 remèdes anti-gueule de bois qui marchent vraiment
Histoire d'éviter de passer un 1er janvier 2020 au fond de votre lit, voici 11 astuces testées et approuvées pour lutter contre la gueule de bois.
A lire aussi

On pensait se débarrasser - enfin ! - de la gueule de bois en gagnant en maturité. Et pourtant, au fil des années, elle s'est faite de plus en plus sévère, longue et difficile à surpasser. Car si à 20 ans, vous pouviez enchaîner sans difficultés deux soirées arrosées, à 30 ans, vous peinez à sortir de votre lit le lendemain d'une méchante cuite. Voici 11 façons avérées par vos soins d'éviter - ou de soigner - une gueule de bois.

Courir le lendemain matin (Delphine, 30 ans)

"Un petit running le lendemain de cuite, il n'y a rien de mieux pour évacuer l'alcool de son corps. C'est hyper dur de se motiver mais le fait de transpirer me soulage à chaque fois. Encore mieux - mais moins évident à mettre en oeuvre - aller au sauna pour transpirer là encore un maximum. Une méthode testée et approuvée !"

Alterner eau et alcool (Anne-Charlotte, 28 ans)

"Pour éviter d'avoir la gueule de bois, je bois un grand verre d'eau pour chaque verre d'alcool consommé. Depuis que je fais ça, je n'ai plus jamais eu de lendemains de soirées difficiles. Ce n'est pas forcément évident à respecter tout au long de la soirée, mais une fois qu'on prend l'habitude de faire ça, ça aide vraiment !"

Boire de l'eau de coco (Maxime, 34 ans)

"J'avais trouvé ce tips sur internet un matin alors que je souffrais d'une méchante gueule de bois. Je ne suis pas hyper fan du goût de la noix de coco, qui peut être un peu écoeurant surtout en lendemain de cuite, mais boire un grand verre d'eau de coco le matin (après un grand verre d'eau) fonctionne vraiment bien sur moi. Je conseille donc !"

Prendre l'air (David, 41 ans)

"J'ai passé de nombreux lendemains de soirées enfermé chez moi à essayer de me remettre de la cuite de la veille. Maintenant, je me force à organiser un brunch - ou un café dans l'après-midi - avec des amis pour me pousser à sortir et à prendre l'air. J'ai remarqué que je me remettais bien plus vite d'une gueule de bois de cette façon qu'en restant à la maison toute la journée."

Prendre un Doliprane avant de se coucher (Camille, 28 ans)


"Quand je sais que j'ai trop bu et que le lendemain va être compliqué, je prends un Doliprane (ou tout autre médicament de ce type) avec un grand verre d'eau, juste avant de me coucher. Depuis que je fais ça, je n'ai plus de maux de tête - ou du moins pas trop sévères - le matin au réveil."


Se faire un bon repas avant de sortir (Lola, 29 ans)


"Je me fais systématiquement un repas bien copieux avant de sortir. Un pavé de boeuf avec des frites par exemple. Pendant longtemps, je me contentais de grignoter des petites choses pendant la soirée et mes lendemains de cuite étaient toujours très difficiles. Depuis que je fais un bon repas avant de sortir, je me sens bien moins vaseuse le lendemain matin."


Manger gras le lendemain (Marina, 34 ans)


"Ce n'est pas évident parce que généralement j'ai l'appétit un peu coupé en lendemain de soirée, mais je me force à manger un petit-déjeuner ou un déjeuner bien gras le lendemain d'une soirée arrosée. Ça me permet de me remettre plus vite et de profiter de ma journée malgré les excès de la veille."

Dormir jusqu'à pas d'heure (Ludovic, 31 ans)

"Pendant longtemps, je me forçais à me lever à une heure "raisonnable" après une cuite, car cela m'agaçait de ne pas profiter de ma journée. Ce qui n'était finalement pas du tout productif puisque je me traînais pendant de longues heures avant de véritablement pouvoir émerger. Maintenant, je me laisse dormir jusqu'à ne plus en pouvoir. Je me lève généralement donc vers 12h ou 13h en lendemain de soirée, j'enchaîne sur le repas et après je suis d'attaque."


Boire de la tisane avec du citron (Lisa, 28 ans)


"J'avais lu dans un article que le citron avait des vertus anti-vomitives. Depuis, en lendemain de cuite, je me fais un grand thé - ou tisane, mais le thé a l'avantage de me réveiller - dans lequel j'ajoute un demi citron pressé. Je ne sais pas si c'est psychologique ou physique mais depuis que je fais ça je n'ai jamais trop souffert d'une gueule de bois."


De l'huile essentielle de menthe poivrée sur les tempes (Tarik, 30 ans)


"C'est une astuce que j'avais trouvée en ligne il y a quelques années. Quand j'ai une migraine en lendemain de soirée, j'applique une petite goutte d'huile essentielle de menthe poivrée sur mes tempes - attention à ne pas en mettre dans les yeux ! Cela me permet généralement de me réveiller un bon coup, de calmer mes maux de tête et de ne pas traîner toute la journée cette sensation de "tête lourde", due à la gueule de bois."


Boire des bouillons de légumes (Laura, 32 ans)


"Je suis incapable de manger un vrai repas si je suis en gueule de bois. Généralement, je me fais un bouillon de légumes dès le matin, un second le midi puis j'enchaîne le soir sur un repas léger. Cela m'aide à m'hydrater - je me force aussi à boire beaucoup d'eau -, ça m'ouvre l'appétit pour le dîner et ça soulage ma gueule de bois."