Un tuto pour être "sexy" en faisant ses courses indigne l'Italie

Un tuto sexiste pour être "sexy" en faisant ses courses indigne l'Italie
Un tuto sexiste pour être "sexy" en faisant ses courses indigne l'Italie
Dans un épisode de l'émission italienne "Detto Fatto", une jeune femme montre comment être "sexy" pour pousser un caddie et attraper un paquet de chips en talons. Des images qui ont déclenché un tollé, du public jusqu'au ministère de l'Agriculture.
A lire aussi

La séquence a laissé sans voix. Ce mardi 24 novembre, la chaîne publique italienne RAI 2 a diffusé un épisode de son émission populaire "Detto Fatto" ("Sitôt dit, sitôt fait") qui n'a clairement pas fait l'unanimité. Et à juste titre. En cause : un "tuto" présenté par Emily Angelillo, ballerine et professeur de pole dance, qui conseille les femmes sur la façon d'avoir l'air sensuel au supermarché, après leur avoir montré comment marcher avec des talons n'importe où - et donc aussi en faisant les courses.

La jeune femme donne ainsi, dans un décor et sur un fond sonore ultra-kitsch, quelques astuces pour marcher de manière séduisante en poussant un caddie, puis comment attraper un paquet de chips sur une étagère en hauteur, tout en levant la jambe façon pinup. Emily Angelillo a également montré comment ramasser un produit sur le sol si on le fait tomber accidentellement, d'une manière "non-vulgaire". Rien ne va, on vous le confirme.

"1970 ? Non, 2020 presque 2021"

Ces images, jugées d'autant plus révoltantes qu'elles passaient à l'écran la veille de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, ont immédiatement suscité une vive polémique de la part des téléspectateur·ice·s (certain·e·s ayant d'abord cru à une parodie, rapporte The Guardian), mais aussi des membres du gouvernement italien. "Pendant combien de temps devons-nous continuer à parler des femmes de manière fausse et stéréotypée, avec des talons aiguilles, des mouvements sexy, toujours parfaits, des sirènes ou des sorcières ?", fustigeait la ministre de l'agriculture, Teresa Bellanova, sur Twitter.

Pour un internaute, il s'agit ni plus ni moins d'un sketch rétrograde et sexiste. Il a publié le passage sur les réseaux sociaux, en commentant, amer : "Hier après-midi sur Detto Fatto, un 'tutoriel' pour les femmes sur la façon de faire du shopping avec des talons et comment être séduisante en se balançant et en clignant de l'oeil entre les différentes allées. 1970 ? Non, 2020 presque 2021. Elle est belle la Journée contre les violences faites aux femmes".

"Bouleversée" par les critiques, Emily Angelillo, l'autrice du "tutoriel", s'est confiée au tabloïd FanPage : "Je ne voulais certainement pas apprendre aux femmes à faire du shopping, je voulais rire dans une période difficile. Cela a créé beaucoup de remous et le pire est de voir l'image que cela a donné de moi". Et d'insister : "Non, il n'y avait pas de stéréotype de ma part. Je vis pour les femmes, pour l'émancipation".

La présentatrice Bianca Guaccero a de son côté présenté des excuses sur son compte Instagram : "J'ai toujours travaillé en proposant une image de moi-même très éloignée de celle de la femme-objet, en essayant de briser tout mur de préjugés et de machisme. Mais je suis l'animatrice d'un programme, je prends une part de responsabilité dans ce qui s'est passé. Je m'excuse auprès de tous pour la superficialité avec laquelle cette situation a été traitée par toute notre équipe. Comme je l'ai toujours fait dans ma vie, je veillerai à ce que cela ne se reproduise plus jamais".

Le 25 novembre, la Rai a suspendu l'émission et son directeur général, Fabrizio Salini, exigé une enquête sur l'épisode qui n'aurait ""rien à voir avec l'esprit du service public et avec la ligne éditoriale de la chaîne". Sitôt dit, sitôt fait.