Soleil, mer, sable : comment protéger ses cheveux en été ?

Soleil, mer, sable : comment protéger ses cheveux en été ?
Soleil, mer, sable : comment protéger ses cheveux en été ?
Exposition au soleil, sel, chlore, sable... L'été, notre chevelure est mise à rude épreuve et a besoin, comme notre peau, d'être bichonnée pour garder santé et éclat. Pour éviter d'abîmer irrémédiablement vos cheveux cet été, voici 5 tips à adopter.
A lire aussi

Avant l'exposition, je protège mes cheveux

C'est la condition sine qua non pour éviter de se retrouver avec des cheveux aussi secs, poreux et rêches que de la paille. Les produits phares pour protéger sa crinière ? Les huiles sèches, les brumes et les baumes spécial soleil, que l'on choisit avec des filtres anti-UV et un indice de protection élevé.


L'objectif ? Protéger ses cheveux du sel, du chlore et des UV et renforcer la fibre capillaire.
Avant de s'exposer au soleil ou de faire trempette, on applique l'huile sèche, la brume capillaire ou le baume (sur cheveux secs ou humides) de la longueur jusqu'aux pointes. On n'oublie pas d'en réappliquer toutes les 2 heures ou après chaque baignade. Si possible, on évite de laisser ses cheveux à l'air libre et on opte pour une jolie tresse ou un chignon bun.

Après la mer, j'adopte un rituel réparateur

De retour de la plage ou de la piscine, on élimine les résidus de sel, de sable et de chlore en rinçant ses cheveux à l'eau claire, si possible peu chlorée, avant de les chouchouter avec un rituel adapté : shampoing doux sans silicones ni sulfates et masque réparateur enrichi à l'huile.


L'objectif ? Hydrater en profondeur la fibre capillaire sans la décaper, la réparer et entretenir l'éclat de nos cheveux.


Bonne nouvelle pour les accros au shampoing : il est recommandé de se laver les cheveux chaque soir après la mer ou la piscine.

Et si j'ai les cheveux colorés ?

Fragilisés par les produits souvent agressifs pour la fibre capillaire, les cheveux colorés sont à bichonner tout particulièrement l'été.


L'objectif ? Éviter qu'ils ne deviennent secs et poreux en un rien de temps et que les UV et le sel ne dégradent les pigments et fassent virer la couleur.


Pour éviter qu'un tel scénario ne se produise, on se munit de produits spécialement adaptés aux cheveux colorés, qu'on applique de la racine jusqu'aux pointes avant de faire bronzette. On réitère l'opération toutes les 2 heures et après chaque baignade.


Si, par malheur, on a oublié de protéger ses cheveux avant de partir à la plage, on met un chapeau ou on attache sa chevelure en chignon bun très serré.


Le soir, on opte pour un shampoing et un masque réparateurs. Pour The reporthair , Jonathan du salon parisien Bobby Pins recommande aux cheveux aux teintes chaudes (dorés, reflets rouges, roux ou marron chaud) d'utiliser un shampoing pigmentant.

Je laisse tomber les produits qui agressent la fibre capillaire

C'est l'été, on est en vacances, donc on laisse tomber les produits qu'on utilise habituellement pour se coiffer avant d'aller au bureau : laque, gel ou mousse, qui contiennent généralement de l'alcool et agressent la fibre capillaire.

Idéalement, on zappe aussi le sèche-cheveux pour laisser sécher sa chevelure à l'air libre.

Et si j'ai quand même les cheveux abîmés ?

Si malgré toutes ces précautions, vos cheveux ont souffert de vos escapades à la plage, deux solutions s'offrent à vous.


D'abord, le bain d'huile, à laisser poser minimum 1 heure (une nuit entière si possible) pour hydrater en profondeur notre chevelure et refermer les écailles.


Mais si les fourches sont trop présentes, le seul remède, c'est de couper. Un petit tour chez le coiffeur s'impose alors pour redonner santé à nos cheveux et pourquoi pas se faire une nouvelle tête pour la rentrée.