Stéphane Bern : "Je veux toujours faire plaisir à ma maman, disparue il y a plus de vingt ans"

Stephane Bern se confie sur sa relation avec sa mère qu'il veut rendre fier.
Stephane Bern se confie sur sa relation avec sa mère qu'il veut rendre fier.
Dans cette photo : Stéphane Bern
Alors qu'aujourd'hui Stéphane Bern n'a plus rien a prouvé, il se confie à "Paris Match" sur ce qui le pousse à toujours continuer à travailler : le souci de satisfaire sa mère, décédée il y a déjà plus de 20 ans.
A lire aussi

C'est n'est pas un secret : Stéphane Bern est un boulimique de travail. Il jongle au quotidien entre ses matinées sur RTL, ses après-midi sur France 2 et ses tournages pour l'émission Secrets d'histoire. S'il s'accorde actuellement des vacances à Paros, en Grèce, le boulot n'est jamais loin. Certes, il profite de la mer turquoise en compagnie de son ami et "frère de coeur" Nikos Alliagas, mais il ne manque pas de travailler régulièrement sur ses livres Secrets d'histoire.

Alors que Stéphane Bern pratique son métier depuis des années et que le succès est toujours au rendez-vous, on peut se demander ce qui le pousse à ne jamais s'arrêter. C'est dans les colonnes de Paris Match qu'il l'explique. Son moteur au quotidien : le souvenir de sa mère. "Je veux toujours faire plaisir à ma maman, disparue il y a plus de vingt ans. Il ne se passe pas une journée sans que je pense à elle. [...] L'éducation est le plus beau cadeau que des parents puissent faire à un enfant. Et moi, je suis un garçon de devoir qui s'impose sans cesse d'autres devoirs. Je ne sais pas rester sans rien faire."

D'enfant rebelle à star de la TV

Il revient aussi sur son enfance "d'enfant rebelle", frère d'un aîné extrêmement brillant qui représentait pour lui un modèle inatteignable. "Ma mère me répétait sans cesse d'un air désolé : 'Mais qu'allons-nous faire de toi ?'" C'est grâce à son sens de l'humour et sa passion que le jeune homme fait son chemin.

Aujourd'hui, il semble totalement épanoui et se confie même sur sa vie sentimentale en révélant : "Je vis avec le même compagnon depuis près de dix ans." L'avenir s'annonce donc radieux pour Stéphane Bern même s'il avoue appréhender un peu l'année prochaine : "Dans un peu plus d'un an, j'aurai 53 ans, l'age qu'avait me mère lorsqu'elle nous a quittés. Cela fait un drôle d'effet."