Thomas Pesquet a lu Marguerite Duras dans l'espace (et on applaudit)

Thomas Pesquet a lu du Marguerite Duras dans l'espace (et on applaudit)
Thomas Pesquet a lu du Marguerite Duras dans l'espace (et on applaudit)
Lire du Marguerite Duras dans l'espace ? Un challenge plutôt atypique assuré par notre Thomas Pesquet national.
A lire aussi

Une dictée dans l'espace ? Voici la dernière mission de Thomas Pesquet, orchestrée ce dimanche 5 septembre par l'astronaute français en orbite et retransmise au Musée de l'air et de l'espace du Bourget à 15h. Pesquet a choisi pour ce faire un texte des plus précieux : un extrait d'Un barrage contre le Pacifique de Marguerite Duras.

Un événement en accès libre prenant place au sein du tarmac d'exposition du Musée, et qui aurait réuni pas moins de 500 personnes. Un écran géant retranscrivait la vidéo (pré-enregistrée) de Thomas Pesquet. Mais l'on ignore encore le taux de fautes d'orthographe dénombrées. "J'aime beaucoup le principe de rendre ludique un exercice qui a parfois mauvaise réputation, à savoir la dictée", a expliqué à l'AFP l'astronaute.

Précisons que c'est Thomas Pesquet qui a spécialement choisi cette oeuvre de Marguerite Duras. Un choix plutôt admirable soit dit en passant.

Une lecture symbolique

Effectivement, lire Duras dans l'espace, c'est, déjà, raviver la poésie des lignes de l'une des plus grandes romancières de la culture française. Mais c'est aussi rappeler par le prisme de l'exercice d'écolier classique que les femmes autrices sont encore cruellement absentes des manuels scolaires. Comme le rappelle Slate, on ne dénombrait ainsi que 25% (à peine) d'autrices choisies pour l'exercice du baccalauréat l'an dernier. Et sur les oeuvres proposées au bac de français 2021, seuls trois des seize textes retenus étaient écrits par des femmes, en la personne des romancières Madame de La Fayette, Marguerite Yourcenar et Nathalie Sarraute.

"L'idée est de faire sortir la dictée de l'école. En emmenant la dictée dans l'espace, on va faire rêver les gens", détaille encore à l'AFP le romancier Rachid Santaki, instigateur de cette dictée géante pas comme les autres. "Participer à la dictée de l'espace donne envie de relire le roman de Marguerite Duras avec son regard d'aujourd'hui, de voir comment la métaphore du barrage résonne", développe encore l'écrivain.

Quant à cette dictée géante, il vous sera possible de la réécouter le samedi 11 septembre : à 17H sera retranscrit cet événement très spécial (et spatial) sur les ondes de la radio France Culture.