Les Prescriptions culturelles de Terra #5

Delphine et Carole, Insoumuses
Delphine et Carole, Insoumuses
Chaque semaine, la rédac de Terrafemina vous livre ses coups de coeur culturels. De la musique, de l'illustration, du docu, du féminisme... Du beau, du bon, du cool à picorer pour se faire du bien aux oreilles, aux yeux ou au coeur.
A lire aussi

Les recos de Clément, journaliste société & culture

On écoute le rock lo-fi lancinant de Soccer Mommy

"Color Theory", un album électrisant et nostalgique signé Soccer Mommy.
"Color Theory", un album électrisant et nostalgique signé Soccer Mommy.

Soccer Mommy, alias Sophie Allison, n'a que 22 ans et elle est déjà remarquable. Grand mix entre bedroom pop et rock lo-fi, les sons de son nouvel album Color Theory (sorti fin février) sont aussi planants qu'électrisants. Des chansons vaporeuses comme des songes, à la fois légères et organiques, ne serait-ce que par leurs titres : Crawling In My Skin, Yellow Is The Color of Her Eyes...

L'air de rien, les morceaux rock de Sophie Allison restent en tête, obsédants. A écouter ces songes lancinants, on les imagine volontiers dans une série pour ados un peu grunge ou dans un film irrévérencieux de Gregg Araki. C'est dire la petite dose de nostalgie qu'ils dégagent.

Soccer Mommy

Album Color Theory, label Loma Vista

On admire les "Jeunes filles en feu" de @downtownzoe

Les illustrations féministes et "Adèle Haenel power" de @downtownzoe.
Les illustrations féministes et "Adèle Haenel power" de @downtownzoe.

Sur son compte Instagram, l'illustratrice Downtown Zoe immortalise le Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma avec de magnifiques esquisses. Difficile de mieux rendre hommage au talent de la directrice de la photographie césarisée Claire Mathon, à la mise en images de Sciamma et au couple d'actrices Adèle Haenel/Noémie Merlant. Surtout, l'artiste a tout compris à la symbolique du film : elle dessine une mer tumultueuse et des champs frissonnants pour nous faire ressentir les passions ardentes de nos deux héroïnes.

Ces derniers jours, @downtownzoe, a également salué le courage d'Adèle Haenel, en représentant son départ (flamboyant) de la cérémonie des César après le sacre de Roman Polanski. Puissant. Aux côtés de ces illustrations féministes, l'artiste a décoché quelques mots : "Merci Adèle Haenel. Ce n'est pas encore terminé".

Compte Instagram de DowntownZoe

Les recos de Catherine, rédactrice en chef

On s'inspire des "Insoumuses"

Delphine et Carole, Insoumuses
Delphine et Carole, Insoumuses

Elles étaient piquantes, brillantes, engagées et follement libres. L'actrice Delphine Seyrig et la vidéaste Carole Roussopoulos se sont rencontrées lors d'un stage en 1974 et ne se sont plus quittées. Ensemble, elles vont créer les "Insoumuses", un collectif qui va bousculer les réacs des seventies et documenter la révolution féministe emmenée par le MLF (Mouvement de libération des femmes).

En recueillant la parole des femmes, en poussant des coups de gueule salutaires et en créant des vidéos aussi irrévérencieuses que drolatiques, ce joyeux duo va interroger la place des femmes dans le cinéma et dans la société. On savoure ce documentaire passionnant qui revient sur leur activisme et leur amitié, un petit film particulièrement précieux en ces temps post-#Césardelahonte.

Delphine et Carole, insoumuses

Un documentaire de Callisto Mc Nulty à voir en replay sur ARTE jusqu'au 2 mai 2020

On s'émerveille devant les 100 femmes du "TIME"

Le TIME fait son mea culpa. Car depuis la création du magazine américain en 1923, seules 11 femmes (dont Greta Thunberg en 2019) qui ont été élues "personnalité de l'année". Pour réparer son erreur, le journal a fait les choses en grand. Le site du TIME publie 100 couvertures dédiées aux femmes qui ont aidé à façonner le siècle passé. Des portraits splendides créés par des artistes et des infos à picorer sur ces héroïnes invisibilisées. On remonte le cours de l'Histoire, on s'instruit et on est ébloui.

100 Women of the Year à découvrir sur le site du Time