Vélo d'appartement : 3 bonnes raisons de s'y mettre

Le vélo d'appartement est l'un des équipements sportifs que l'on retrouve le plus souvent chez les Français. Mais bien souvent, celui-ci fait surtout office de porte-manteaux, quand il ne gît pas au fond du garage. Pourtant, faire du vélo est très bénéfique pour l'organisme. La preuve par trois...
A lire aussi
3 bonnes raisons de chercher un nouveau job (même si vous ne démissionnez pas)
News essentielles
3 bonnes raisons de chercher un nouveau job (même si vous...

Il n'est pas (très) encombrant

Si le vélo d'appartement séduit autant les Français, c'est tout autant grâce à son petit prix (une centaine d'euros généralement) que sa commodité. Relativement compact, cet équipement trouve facilement sa place dans un coin d'une chambre ou d'un salon, sur un balcon ou, mieux, dans un jardin. En outre, le vélo d'appartement fait partie de ces activités que l'on peut pratiquer en toute saison d'une part, mais aussi en lisant ou regardant la télévision d'autre part. Il permet donc de se dépenser sans s'en rendre compte.

Il est bon pour le coeur

Malgré tout, passée l'excitation de cet achat et les bonnes résolutions qui allaient avec (pédaler une heure trois fois par semaine), le vélo d'appartement est souvent laissé à l'abandon dans un coin de la maison. Pourtant, ses bienfaits sur l'organisme sont nombreux. Le fait de pédaler constitue ainsi un excellent exercice de cardio-training. En effet, cette activité améliore la tonicité du coeur (dix kilomètres de vélo par jour réduirait de moitié les risques d'infarctus) et des vaisseaux sanguins. Elle augmenterait également la capacité pulmonaire, renforcerait l'endurance et la souplesse articulaire. Enfin, à la différence du footing, le vélo a l'avantage de ne faire subir aucun traumatisme aux articulations des membres inférieurs. Bonne nouvelle donc, même les personnes souffrant d'arthrose peuvent la pratiquer.


Par ailleurs que le vélo d'appartement permet de réaliser de véritables entraînements dignes de cyclistes professionnels avec, par exemple, une séance type de 30 minutes composée de dix minutes d'échauffement progressif, de quinze minutes à une intensité moyenne (pendant laquelle vous pouvez parler mais pas chanter) et cinq minutes de retour au calme.

Il affine la silhouette

Sans surprise, le vélo d'appartement sollicite particulièrement les muscles des membres inférieurs : fessiers, cuisses et mollets. Ces derniers sont en effet constamment en activité. Mais les bras, et plus précisément les biceps et les triceps, ne sont pas pour autant au repos puisqu'ils doivent permettre d'adopter une posture bien droite afin de ne pas engendrer de douleurs dorsales. En outre, en gainant votre buste pendant les entraînements vous ferez également travailler vos hanches et votre sangle abdominale.



Au final, à raison de trois séances de trente minutes hebdomadaires, la pratique du vélo d'appartement peut vous aider à maigrir, le secret pour de bons résultats résidant dans la régularité des entraînements. À la clé donc, des jambes musclées et fuselées, des fesses rebondies et un ventre plus plat. Alors, qu'attendez-vous pour dépoussiérer votre vélo ?