Mais où sont les deux filles de Vladimir Poutine, Maria et Ekaterina ?

Vladimir Poutine le 23 mars 2022
Vladimir Poutine le 23 mars 2022
Depuis le début de l'invasion de l'Ukraine, le président russe Vladimir Poutine aurait pris soin de cacher son actuelle compagne, mais aussi ses deux filles et son ex-femme.
À lire aussi

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Vladimir Poutine sait cultiver l'art de la discrétion et du secret. On ne sait rien ou très peu sur la vie privée du président russe, ancien agent du KGB, connu pour sa paranoïa aiguë.

Il se murmure ainsi que Poutine entretiendrait une relation depuis plusieurs années avec l'ancienne championne olympique de gymnastique Alina Kabaeva, rencontrée peu avant son divorce avec sa femme Lioudmila. Le couple présumé, qui ne s'est quasiment jamais affiché côte à côte, aurait même trois enfants ensemble (ce que le Kremlin a toujours démenti). Sa compagne serait d'ailleurs actuellement cachée avec ses enfants dans un luxueux chalet suisse depuis le début de l'invasion de l'Ukraine fin février. Alina Kabaeva serait sous pression après le lancement d'une pétition demandant son expulsion.

Maria et Ekaterina, deux filles très discrètes

Vladimir Poutine a également deux filles officiellement reconnues avec sa femme Lioudmila Poutina, qui a partagé sa vie de 1983 à leur divorce en 2013 : Maria, née en 1985 et Ekaterina, née en 1986. Et là encore, le président autocrate russe cherche à les cacher et les protéger. Vladimir Fédorovski, cofondateur du premier parti démocratique en Russie, a fait quelques confidences au magazine Gala sur ces deux filles "qui sont d'ailleurs devenues millionnaires".

De peur des enlèvements, Maria et Ekaterina auraient "fait leurs études sous un faux nom", raconte Vladimir Fédorovski. On sait peu de choses sur leur parcours, si ce n'est que, comme le précise Gala, Ekaterina, la cadette, a été mariée à l'homme d'affaires Kirill Chamalov, conseiller économique du gouvernement russe. Ancienne championne de rock acrobatique, Ekaterina travaillerait à présent au sein du groupe de médias RBC TV et siègerait au conseil scientifique de l'Université d'Etat de Moscou en tant que spécialiste des sciences mécaniques.

Quant à la fille aînée, Maria, elle aurait vécu en Hollande, pays d'origine de son compagnon, Jorrit Faassen (dont elle serait aujourd'hui séparée), avant de retourner en Russie. Elle exercerait le métier d'endocrinologue à Saint-Pétersbourg.

Cette dernière, spécialisée dans le domaine des maladies génétiques rares, avait un projet qui lui tenait particulièrement à coeur : ouvrir un centre médical pour de riches patients européens et des émirats du Golfe Persique, près de Saint-Pétersbourg, comme le précise Vanity Fair. Mais les sanctions imposées à la Russie depuis le début de l'invasion en Ukraine auraient eu raison des rêves de Maria.

"Vladimir Poutine a détruit toutes les ambitions de sa fille aînée en déclenchant la guerre en Ukraine", aurait confié le journaliste d'investigation en exil Sergey Kanev.

Selon le tabloïd américain Page Six, Vladimir Poutine aurait là encore pris soin de cacher son ancienne épouse Lioudmila et leurs deux filles dans un bunker dans les montagnes de l'Altaï depuis le début de son offensive. "Poutine a caché sa première épouse, l'ancienne hôtesse de l'air Lioudmila Shkrebneva, et leurs deux filles dans une 'ville souterraine' en Sibérie", selon le politologue Valery Solovey cité par le média. Un endroit ultra-sécurisé "conçu pour la protection contre une guerre nucléaire", précise-t-il.