Voici la croisade anti-Photoshop la plus romantique jamais menée

L'incroyable réaction de cet homme après avoir vu des photos de sa femme photoshoppée
L'incroyable réaction de cet homme après avoir vu des photos de sa femme photoshoppée
Pour épicer son mariage, une Américaine a eu l'idée d'offrir à son mari des photos d'elle en petite tenue. Mais en découvrant les clichés entièrement photoshoppés de son épouse, l'homme a eu une réaction plutôt inattendue...
A lire aussi
Les femmes préfèrent travailler avec d'autres femmes : voici pourquoi
News essentielles
Les femmes préfèrent travailler avec d'autres femmes :...

C'est probablement la croisade anti Photoshop la plus romantique jamais menée. Là où certains couples entretiennent la flamme avec des jeux coquins dans la chambre ou des sorties en tête à tête improvisées, une Américaine a eu l'idée d'épicer un peu les choses en offrant à son époux une série de photos d'elle dans le plus pur esprit boudoir. Parce qu'elle souhaitait avant tout que l'homme de sa vie la trouve parfaite, cette Texane a alors demandé à la photographe d'effacer chacune de ses rides, marques de cellulite, vergetures et autres imperfections. Mais comme vient de le révéler Victoria Caroline Haltom, la photographe, en question, les choses ne se sont pas vraiment déroulées comme prévu. Elle raconte :

"Mesdames, ce soir je veux vous parler d'une fois où j'ai tout foiré. Je venais de démarrer le Boudoir et une femme d'une quarantaine d'années m'a engagée pour un shooting dans un magnifique hôtel de San Antonio. C'était une femme belle et voluptueuse qui faisait une taille 46. De mon point de vue, elle ressemblait à une déesse, mais comme beaucoup de femmes, elle avait une demande particulière... Elle m'a regardé droit dans les yeux et m'a dit : 'Je veux que vous utilisiez Photoshop pour effacer ma cellulite, mes vergetures, toutes les imperfections concernant ma graisse, et toutes mes rides. Faites tout disparaître. J'ai envie de me sentir sublime, juste une fois'. J'ai fait exactement ce qu'elle m'a demandé, je suis rentrée chez moi et j'ai effacé tous ses défauts. Elle est devenue la quintessence de cette perfection qui fait rêver les femmes".

"Ces photos ne représentent pas ma femme"

Si la cliente de Victoria Hamilton était satisfaite du résultat, c'est finalement le mari de cette dernière qui a trouvé à redire. Après avoir reçu la série de photos comme cadeau de Noël, l'homme a envoyé le mail suivant à la photographe :

"Bonjour Victoria, je vous écris car j'ai récemment reçu un album contenant des photos que vous avez prises de ma femme. Je ne veux pas que vous pensiez que je suis en colère contre vous... mais cela m'a donné matière à réflexion et j'aimerais en parler avec vous. Je suis en couple avec ma femme depuis l'âge de 18 ans et nous avons deux magnifiques enfants ensemble. Nous avons eu des hauts et des bas, et je sais qu'elle a pris ces photos pour épicer un peu les choses. Elle se plaint parfois que je ne la trouve plus attirante, elle dit qu'elle ne me blâmerait pas si je rencontrais quelqu'un de plus jeune. Quand j'ai ouvert cet album photo, mon coeur s'est arrêté. Ces photographies – même si elles sont très belles et montrent que vous êtes très talentueuse – elles ne représentent pas ma femme.

Vous avez fait disparaître chacun de ses défauts, et même si je suis sûr que c'est elle qui vous a demandé de faire ça, vous avez également effacé tout ce qui fait notre vie. Quand vous avez enlevé ses vergetures, vous avez enlevé la preuve de la naissance de mes enfants. Quand vous avez effacé ses rides, vous avez effacé deux décennies de rires et d'inquiétude. Quand vous avez effacé sa cellulite, vous avez emporté au loin son amour de la pâtisserie et toutes ces bonnes choses que nous avons mangé ensemble toutes ces années. Je ne vous dis pas tout ça pour que vous vous sentiez coupable, vous avez juste fait votre travail. Non, je vous écris pour vous remercier. En voyant ces images, j'ai pris conscience que je ne disais pas assez à ma femme que je l'aimais comme elle est. Elle entend ça tellement rarement qu'elle a pensé que ces images photoshoppées étaient ce dont j'avais besoin. Je dois faire mieux, et pour le restant de mes jours je vais célébrer ses imperfections. Merci de m'avoir rappelé tout ça".

Un message pour encourager les femmes à s'accepter

Dans une interview accordée au San Antonio Express, Victoria Hamilton explique qu'elle a demandé l'autorisation du couple avant de publier le mail et qu'elle espérait ainsi encourager les femmes à accepter leurs corps et leurs imperfections. Elle ajoute sur son post Facebook : "Mesdames, je peux photoshopper tout et n'importe quoi. Mais je vous conseille d'y réfléchir à deux fois avant de nous demander d'altérer votre physique. Nos proches nous aiment comme nous sont. Cet email est 100% vrai et j'ai pleuré de culpabilité pendant six mois à chaque fois que je le relisais. Je vous encourage à vous accepter comme vous êtes. Vous êtes toutes magnifiques !"

Comme le rappelle le Washington Post, une étude datant de 2012 estime que 80% des femmes américaines ne sont pas satisfaites de leur apparence. Le docteur Carolyn Ross y dénonce : "La plupart des gens ne réalisent toujours pas que la majorité des photos qu'ils voient dans les magazines sont altérées d'une façon ou d'une autre et que chercher à ressembler à ceux qu'ils considèrent comme des modèles est physiquement impossible. Tout est fait pour inciter à la haine de soi".

Généralement, le débat autour de l'utilisation excessive de Photoshop concerne surtout les célébrités et les marques de vêtements et de cosmétiques. Mais grâce à son post Facebook, la photographe américaine nous rappelle à quel point cette obsession de la minceur et de la perfection s'est infiltrée insidieusement dans nos têtes. A une époque où l'on continue de se priver de dessert et de regarder avec envie les tailles 0, il peut être vraiment très compliqué d'accepter son corps. Heureusement, cet homme et sa femme sont là pour nous rappeler que nos défauts font de nous des personnes réelles, qui ont une histoire, et qui sont dignes d'être aimées. Une jolie histoire à garder dans un coin de sa mémoire dans les moments de doute donc.