Voici le it-bag que tout le monde désire cet hiver

L'Elephant Bag de Loewe dans les bras de la blogueuse Chiara Ferragni
L'Elephant Bag de Loewe dans les bras de la blogueuse Chiara Ferragni
Il n'est pas tout récent, mais l'Elephant Bag de la marque de luxe Loewe est en train de se transformer en véritable objet de culte. Aperçu dans les bras de multiples modeuses, le petit it-bag pourrait bien profiter de 2017 pour devenir très grand.
A lire aussi

La maison espagnole Loewe est une véritable usine à it-bags. Matières nobles, souplesse incomparable, esthétique ultra-travaillée, de l'Amazona au plus récent Puzzle, les sacs confectionnés par la marque de luxe sont célèbres pour être à la fois fonctionnels et hautement séduisants. En 2015, Loewe lance sa version du sac animal : l'Elephant bag. Proposé dans un large nuancier - du rose pastel en passant par l'orange flashy et le bariolé - ce petit accessoire minimaliste et légèrement régressif s'est peu à peu mué en objet de désir pour bon nombre de fashionistas.

Comme le rapporte Grazia UK, l'Elephant bag a gagné en notoriété ces derniers mois grâce à des stars de la fashion sphère comme Chiara Ferragni ou Eva Chen. Apparu également dans les bras de la blogueuse britannique Susanna Lau, également connue sous le nom de Susie Bubble, l'adorable sac fait aujourd'hui saliver le commun des mortels.

Ainsi, le site spécialisé dans les produits de luxe Lyst rapporte que le sac signé Loewe a été recherché plus de 18 000 fois sur le seul mois de décembre 2016, tandis que sur Instagram, le hashtag #ElephanBag correspond à 1 763 publications.

Un sac déjà culte mais peu abordable

Aussi séduisant soit-il, l'Elephant bag n'est malheureusement pas à la portée de toutes les bourses. Ainsi, pour vous offrir le it-bag chouchou des modeuses, il vous faudra débourser la somme de 990 euros. Et oui, les belles matières et surtout, le luxe, ça a un prix. Il n'empêche, on peut toujours rêver de ce joli éléphant, tout comme on a osé fantasmer sur le pull en grosses mailles Ganni, star d'Instagram mais tout aussi peu abordable que l'accessoire aux grandes oreilles. Ah, la mode, la mode, la mode...