Zazie : son couple, sa fille, The Voice elle dit tout

En ce mois de septembre, la chanteuse Zazie revient avec son neuvième album. Un opus résolument joyeux qui veut combattre la morosité ambiante. L'occasion pour la juré de "The Voice" de se confier sur sa vie privée, mais aussi sur son avenir sur TF1 et ses envies.
A lire aussi

Après une première saison couronnée de succès dans l'émission "The Voice", Zazie sort en ce mois de septembre son neuvième opus intitulé "Encore heureux". Un disque plus joyeux qui devrait rencontrer son public. C'est pour promouvoir la sortie de cet album très attendu que la chanteuse s'est longuement confiée.

Zazie n'est plus en couple avec Philippe Paradis

Après une belle histoire d'amour, Zazie et son compagnon Philippe Paradis ont décidé de se séparer. Une séparation apaisée :

"Nous nous sommes séparés pendant l'enregistrement de ce nouvel album. Ça devait arriver. Ça s'est bien passé. On a construit un quotidien entremêlant la vie sentimentale et la musique depuis plusieurs années. Ce projet était une manière douce et tendre de se dire au revoir. On a fini cet album avec beaucoup de joie et d'intensité", confie la chanteuse dans les colonnes du Parisien daté du 24 septembre.

Maman d'une adolescente de 13 ans, Zazie ne cache pas qu'elle a peur en voyant le développement de la violence à Paris et partout dans le monde :

"J'ai une fille de 13 ans. A quel âge va-t-elle prendre le bus seule ? Je constate tout cela alors qu'encore une fois je suis une privilégiée."

De retour dans "The Voice" ?

Alors que Jenifer n'a pas encore donné son accord pour une nouvelle saison de l'émission musicale de TF1 car elle est très occupée par d'autres projets, Zazie avoue ne pas avoir pris sa décision, même si elle reconnait qu'elle aimerait bien revivre cette aventure qu'est "The Voice" :

"Je ne sais pas encore. J'attends de savoir qui sont les autres coachs. Je n'ai pas envie de me retrouver avec des gens qui ne m'intéressent pas. Mais je ne suis pas contre le fait de continuer. On est très bien payés et on s'est bien marrés."