Par quoi je remplace les couches jetables pour bébé ?

Par quoi je remplace les couches jetables pour bébé ?
Par quoi je remplace les couches jetables pour bébé ?
Chaque jour, à l'occasion de la SERD (la semaine européenne de réduction des déchets) qui a lieu du 17 au 25 novembre, Terrafemina vous propose une alternative à un objet néfaste pour l'environnement. Aujourd'hui, on s'attaque aux couches jetables pour bébé.
A lire aussi
Par quoi je remplace ma bouteille en plastique ?
News essentielles
Par quoi je remplace ma bouteille en plastique ?

Quiconque a déjà changé une couche pour bébé sait à quel point l'expérience peut s'avérer désagréable, surtout quand bébé nous réserve un "paquet" bien garni. Entre les odeurs et la texture, on n'a qu'une envie : balancer vite fait cette couche à la poubelle.

Pourtant, ce geste est loin d'être anodin pour la planète. À commencer par le nombre de déchets ménagers qu'il représente. "Jusqu'à l'acquisition de la propreté, un enfant utilise environ 3 800 couches jetables", note Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (Ademe).

Pourquoi il faut se passer des couches jetables

En France, 3,5 milliards de couches sont jetées chaque année, ce qui équivaut à 351 000 tonnes de déchets. Or, ces objets composés de plastique non recyclable mettent près de 500 ans à se désagréger.

Les couches sont donc de véritables poisons pour la planète. De surcroît, elle peuvent contenir des substances toxiques, comme l'a révélé un rapport publié en 2017 dans la revue 60 Millions de consommateurs.

Quelle alternative aux couches pour bébé jetables ?

Pour réduire le nombre de déchets liés aux couches pour bébé, de plus en plus de personnes se tournent vers les couches lavables. Dotées d'une culotte absorbante et d'un tissu imperméable, les couches lavables permettent de réduire considérablement sa production d'ordures ménagères.

"Les couches lavables génèrent une quantité de déchets minime puisqu'en 2 ans ½, un enfant a besoin d'environ 30 couches lavables qui seront lavées 137 fois", explique l'Ademe.

En vente sur des sites en ligne spécialisés, dans les magasins Biocoop ainsi dans quelques grandes enseignes comme Nature et Découvertes, les couches lavables coûtent en moyenne 10 euros à l'unité.

Elles permettent donc, en plus de moins irriter la peau et de préserver bébé de toute substance toxique, de réaliser des économies financières considérables sur le long terme (environ 900 euros sur 2 ans et demi d'après Consoglobe.)

Toutefois, les couches lavables peuvent s'avérer très polluantes pour l'environnement, d'un point de vue de consommation d'eau et d'énergie. En effet, une étude de l'Ademe réalisée en 2012 estime qu'il n'est "pas possible de conclure à un intérêt marqué des couches lavables par rapport aux couches jetables vis-à-vis de l'environnement."

L'agence environnementale donne quelques conseils pour une utilisation éco-responsable des couches lavables : laver dans une machine à pleine charge et de préférence à 60°C, utiliser une machine performante (classe A/AA), utiliser des doses raisonnables de lessive, faire sécher à l'air libre et éviter de repasser les couches.