Joan Fontaine est décédée : 5 choses à savoir sur une ancienne reine d'Hollywood

Joan Fontaine est décédée : 5 choses à savoir sur une ancienne reine d'Hollywood
Joan Fontaine est décédée : 5 choses à savoir sur une ancienne reine d'Hollywood
Dans cette photo : Alfred Hitchcock
L'actrice Joan Fontaine vient de mourir à l'âge de 96 ans dans sa maison de Carmel en Californie. Retour sur la vie et la carrière d'une femme qui a marqué le Hollywood des années 1940 par ses rôles mais aussi par sa rivalité notoire avec sa sœur, l'actrice Olivia de Havilland.
A lire aussi

Joan Fontaine

Elle fut révélée dans le Rebecca d'Hitchcock

Joan Fontaine (qui s’appelait en réalité Joan de Beauvoir de Havilland) est née à Tokyo en 1917. Après quelques rôles peu reconnus, Joan Fontaine est repérée par le grand Alfred Hitchcock en 1940. Fasciné par son regard expressif, le réalisateur-star la choisit pour jouer le rôle principal dans son film Rebecca, adapté du célèbre roman de Daphne du Maurier. Elle y campera cette jeune héroïne timide obsédée par le souvenir étouffant de Rebecca la première épouse de son mari Maxim de Winter. Le film est un succès, Joan Fontaine est nominée aux Oscars, sa carrière est lancée.

Elle est la seule star hitchcockienne à avoir eu un Oscar

C’est seulement deux ans plus tard qu’elle décroche l’Oscar de la meilleure actrice, pour un autre film d’Hitchcock Soupçons. Elle y joue une épouse terrifiée qui a épousé un peu trop vite un Cary Grant assez louche. Dès lors, Joan multiplie les rôles de femme craintive confrontée au désir : elle est Jane Eyre (face à Orson Welles) en 1944 et l’amoureuse folle de Lettre d'une inconnue, le roman de Stefan Zweig porté à l’écran par Max Ophüls en 1948.

Elle détestait sa sœur Olivia de Havilland (qui le lui rendait bien)

« Je me suis mariée la première, j'ai gagné l'Oscar avant Olivia et, si je meurs la première, elle sera sans doute folle de rage parce que je l'ai encore battue », aurait lancé un jour Joan Fontaine à propos de sa sœur. De fait, Joan et Olivia ont passé leur vie à se disputer les rôles et les hommes. Apogée du conflit : l’année 1942 où elles sont toutes les deux en compétition pour l’Oscar de la meilleure actrice. C’est Joan qui le décroche. « Je suis restée figée. J'ai regardé fixement à l'autre bout de la table, où était assise Olivia. "Monte là-haut!", chuchota-t-elle autoritairement. Toute l'animosité que nous avions ressentie l'une envers l'autre quand nous étions enfants... Tout est revenu dans des images kaléidoscopiques... J'ai cru qu'Olivia allait sauter par-dessus la table et m'attraper par les cheveux », racontera plus tard Joan dans ses mémoires. Elles se sont aussi disputé les faveurs du milliardaire Howard Hugues qui après une relation avec Olivia, demanda plusieurs fois Joan en mariage…. Une rivalité sans doute galvanisante : elles sont les seules sœurs de l'histoire du cinéma à avoir gagné un Oscar de la meilleure actrice chacune.

Elle a dénoncé la machine hollywoodienne dans ses mémoires

Après avec joué pour les plus grands dans les années 1950, notamment Nicholas Ray et Fritz Lang, Joan Fontaine se consacre essentiellement au théâtre et à la télévision à partir des années 1960. En 1978, elle publie ses mémoires, No Bed Of Roses (« Ce n'est pas un lit de roses ») dans lesquelles elle décrit Hollywood comme un endroit régi par la peur. Elle restera pourtant une des stars de cette machine effrayante : Joan Fontaine a une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 1645 Vine Street.

Elle a été mariée quatre fois

Elle aurait déclaré un jour que « le mariage, en tant qu'institution, est aussi mort que l'oiseau dodo ». Ça ne l’a pas empêché de se marier quatre fois. En 1939 d’abord, avec Brian Aherne, un acteur anglais qui excellait dans les rôles de gentleman british. Le couple se sépare en 1945. Joan épouse ensuite William Dozier en 1946. Ils auront une fille en 1948 nommée Deborah Leslie Dozier avant de se séparer en 1951. Viendront ensuite Collier Young (1952-1961) et Alfred Wright, Jr. (1964-1969). Elle a également adopté une autre fille au Pérou prénommée Martita, laquelle s'enfuit de la maison onze ans plus tard.

VOIR AUSSI

Mort de Paul Walker: retour sur sa carrière en 7 vidéos
Qui était Peter O'Toole, l'interprète de Lawrence d'Arabie ?
Mort d’Edouard Molinaro : ses cinq films cultes - en vidéo

Dans l'actu