Jane Campion au Festival de Cannes : la future présidente du jury en 5 films

Jane Campion au Festival de Cannes : la future présidente du jury en 5 films
Jane Campion au Festival de Cannes : la future présidente du jury en 5 films
Dans cette photo : Jane Campion
Jane Campion, la seule femme à s’être vue décerner une Palme d’or pour « La Leçon de piano », présidera le 67ème Festival de Cannes. La réalisatrice néo-zélandaise s’est fait connaître pour ses portraits de femmes en marge de la société. Retour en 5 vidéos sur sa filmographie.
A lire aussi


La réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion vient d’être choisie pour présider la 67e édition du Festival de Cannes. Palme d'or en 1993 pour son film La Leçon de piano, Jane Campion est la seule femme à avoir reçu, à ce jour, cette prestigieuse récompense. Elle est également la première réalisatrice à présider le jury du Festival de Cannes, les femmes ayant eu cet honneur avant elle étant toutes des actrices : Michèle Morgan, Jeanne Moreau, Françoise Sagan, Isabelle Adjani, Liv Ullmann et Isabelle Huppert.

Destins de femmes

La filmographie de Jane Campion est riche en personnages féminins à forte personnalité qui se retrouvent aux prises avec la société. La plus emblématique est sans doute Ada McGrath, l’héroïne de La Leçon de piano. Ce rôle vaudra à son interprète, Holly Hunter, le prix d’interprétation féminine à Cannes et l’Oscar de la meilleur actrice.




En 1996, la réalisatrice, éprise de littérature classique, adapte le roman de Henry James, Portrait of a Lady, avec Nicole Kidman dans le rôle d’Isabel Archer, une femme farouchement indépendante.


En 1999, Holy Smoke raconte le parcours de Ruth Barron, une jeune Australienne incarnée par Kate Winslet, qui revient bouleversée par son voyage en Inde et sa rencontre avec un gourou.


De plus en plus rare au cinéma, Jane Campion n’a réalisé que deux long-métrages au cours des dix dernières années, In the cut et Bright Star, sorti en 2009, qui racontait les amours du poète romantique John Keats.


Dernièrement, elle est revenue sur le devant de la scène avec la série Top of the Lake, diffusée sur Arte. Cette série policière à l’atmosphère froide et envoûtante et se passant en Nouvelle-Zélande a remporté un important succès critique. On y retrouve Holly Hunter dans le rôle d'une drôle de guide spirituel à la tête d'un groupe de femmes.


VOIR AUSSI

Top of the Lake : la série bientôt diffusée sur Arte
Top of the Lake : la série de Jane Campion et les épisodes sur Arte Replay
Cannes 2013 : comment gagner une Palme d'or en 5 leçons

Dans l'actu