La Quinzaine des réalisateurs rendra hommage au cinéaste Jafar Panahi

La Quinzaine des réalisateurs rendra hommage au cinéaste Jafar Panahi
La Quinzaine des réalisateurs rendra hommage au cinéaste Jafar Panahi
Dans cette photo : Jafar Panahi
 La 43e Quinzaine des réalisateurs, organisée par la Société des Réalisateurs de Films, se déroulera du 12 au 22 mai 2011, dans le cadre du Festival de Cannes. Cette année, la Quinzaine mettra à l’honneur Jafar Panahi, un cinéaste Iranien emprisonné.
A lire aussi
"Sorcières", le livre féministe qui va vous rendre encore plus puissante
News essentielles
"Sorcières", le livre féministe qui va vous rendre encore...

Les réalisateurs ont apporté leur soutien au cinéaste, Jafar Panahi  "Parce qu'aucun cinéaste, aucun auteur ne peut rester indifférent à la violence d'une telle décision, la SRF promet de briser le silence imposé à Jafar Panahi et de se mobiliser pour la liberté d¹expression".

Même si le gouvernement Iranien s'oppose à la condamnation par la justice du cinéaste à une lourde peine de prison (6 ans) et une interdiction de travailler (20 ans), la justice n’est pas revenue sur son délibéré. Le cinéaste a fait appel et attend le verdict.

L’année dernière déjà, Jafar Panahi n’avait pu être présent. Cette année, pour symboliser cette absence, un siège vide sera mis en place. Afin de lui rendre hommage, une projection du film « Hors-jeu » qu’il a réalisé en 2005 est prévue le 12 mai. En parallèle, Canal + diffusera le film le 13 mai prochain.

La SRF (Société des Réalisateurs de Films) lui décernera le Carrosse d’Or. Ce prix est destiné à récompenser un cinéaste choisi pour les qualités novatrices de ses films, pour son audace et son intransigeance dans la mise en scène et la production. Par le passé, des cinéastes tels que Clint Eastwood et David Cronenberg ont reçu ce prix.

La Quinzaine des Réalisateurs a pour objectif de découvrir les films de jeunes auteurs et de saluer les œuvres de réalisateurs reconnus. Ci-dessous, la sélection officielle dévoilée ce matin :

Longs métrages

Après le Sud de Jean-Jacques Jauffret (France)  

Atmen (Breathing) de Karl Markovics (Autriche)  

Blue Bird de Gust Van den Berghe (Belgique)  

Busong (Palawan Fate/Palawan Destiny) de Auraeus Solito (Philippines)  

Chatrak (Mushrooms) de Vimukthi Jayasundara (France, Inde)  

Code Blue de Urszula Antoniak (Pays-Bas, Danemark)  

Corpo celeste de Alice Rohrwacher (Italie, Suisse, France)  

Eldfjall (Volcano) de Runar Runarsson (Danemark, Islande)  

En ville (Iris in Bloom) de Valérie Mréjen et Bertrand Schefer (France)  

La Fée de Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Rémy (France, Belgique)  

La Fin du Silence (End of Silence) de Roland Ezdard  

Les Géants de Bouli Lanners (Belgique, France, Luxembourg)  

Impardonnables de André Téchiné (France)  

The Island de Kamen Kalev (Bulgarie, Suède)  

Jeanne captive de Philippe Ramos (France)  

O abismo prateado (Le Gouffre argenté) de Karim Ainouz (Brésil)  

The Other Side of Sleep de Rebecca Daly (Pays-Bas, Hongrie, Irlande)  

Play de Ruben Ostlund (Suède, France, Danemark)  

Porfirio de Alejandro Landes (Colombie, Espagne, Uruguay, Argentine, France)  

Return de Liza Johnson (USA) Sur la planche de Leïla Kilani (Maroc, France, Allemagne) 

Courts-métrages

Armand 15 ans l'été (Summer Growing Up) de Blaise Harrison (France)  

Boro in the Box de Bertrand Mandico (France)  

Cigarette at Night de Duane Hopkins (Royaume-Uni)  

La Conduite de la raison de Aliocha (France)  

Csicska de Attila Till (Hongrie)  

Dans le jardin du temps, portrait d'Ely et Nina Bielutin de Clément Cogitore (France)  

Demain ça sera bien de Pauline Gay (France)  

Fourplay : Tampa de Henry Kyle (USA)  

Killing the Chickens to Scare the Monkeys de Jens Assur (Suède, Thaïlande)  

Mila caos de Simon Paetau (Allemagne, Cuba)  

Nuvem (Le Poisson Lune) de Basil Da Cuncha (Suisse, Portugal)  

Le Songe de Poliphile de Camille Henrot (France) 

Vice versa one de Sadat Shahrbanoo (Afghanistan) 

Las palmas de Johannes Nyholm (Suède) 

Séances spéciales

Des Jeunes Gens Modernes de Jérôme de Missolz (France, Belgique)  

El Velador (Le Veilleur de Nuit) de Natalia Almada (USA, France, Mexique)  

Koi no Tsumi(Guilty of Romance) de Sion Sono (Japon) 

La Nuit, elles dansent(At Night, They Dance) de Isabelle Lavigne et Stéphane Thibault 

VOIR AUSSI

Le 61ème festival de Berlin rend hommage au cinéaste iranien Jafar Panahi

Le réalisateur iranien Jafar Panahi condamné à 6 ans de prison

La sélection officielle du Festival de Cannes 2011

Notre Bébel de retour au Festival de Cannes

Robert De Niro, président du Festival de Cannes 2011

Les répliques cultes : 10 phrases mythiques du cinéma