"X-men, le commencement" : Kevin Bacon revient en mutant

"X-men, le commencement" : Kevin Bacon revient en mutant
"X-men, le commencement" : Kevin Bacon revient en mutant
Dans cette photo : Kevin Bacon
C’est aujourd’hui que sort « X-Men : le commencement », le cinquième opus de la saga qui retourne aux origines de la série. Mais ce retour en arrière s’accompagne également d’un autre retour, celui de Kevin Bacon, qui jouera un des rôles cruciaux de ce nouvel épisode.
A lire aussi

Dans « X-Men, le commencement » l’acteur Kevin Bacon joue le rôle de Sebastian Shaw, un mutant puissant capable d’absorber l’énergie. Il prépare un plan machiavélique afin de faire régner les mutants sur le monde.

En poussant les Américains et les Russes à se faire la guerre, Sebastian souhaite créer une guerre nucléaire qui éradiquera l’Humanité et permettra ainsi aux mutants de contrôler la planète. Un épisode tiré bien entendu de faits historiques.

Et pour l’acteur, « ce fut un épisode très tendu de l’histoire du monde, et suggérer que cela ait pu être l’idée de Shaw était une façon vraiment géniale de faire entrer les X-Men dans cette époque ».

Un rôle important pour Kevin Bacon, qui s’était fait discret depuis ces dernières années. Peu visible dans les médias et dans les films, 2011 semble néanmoins être l’année de son come-back. Petit retour sur sa carrière.

Après avoir passé ses premières années à Philadelphie, Kevin Bacon s’installe à New York pour démarrer sa carrière théâtrale. Il endossera quelques rôles dans « Getting Out », « Forty Deuce » ou « Slab boys » en compagnie de Sean Penn.

Mais c’est en 1978 que le jeune homme fait ses débuts sur le grand écran. En 1980, il joue dans le film « Vendredi 13 » et se fait remarquer avec la comédie musicale rock « Footloose » en 1984.

C’est dans le genre fantastique que l’acteur connaitra le plus de succès. En 1990, il joue un rôle inquiétant et angoissant dans le film « Trémors » en 1990, mais aussi « Hypnose » en 1999 et « L’homme sans ombre » en 2000.

Une carrière riche en films à succès puisqu’il tournera avec des réalisateurs reconnus tels que Clint Eastwood, Jame Campion ou encore Atom Egoyan. En 2006, il joue son dernier film emblématique « The Woodsman » où il joue le rôle d’un ancien pédophile.

Il réalisera ensuite sa première œuvre, « Loverboy », puis s’effacera un temps du grand écran. Après quelques apparitions dans « New York, I love You » ou « Frost/Nixon : l’heure de vérité », Kévin Bacon n’obtiendra plus de grands rôles jusqu’en 2011, où il jouera un méchant face à un faux super-héros dans le film « Super » et bien entendu un puissant mutant dans le film « X-Men ».

Ce rôle n’est d’ailleurs pas sans ravir l’acteur, qui a toujours fait succès dans les films fantastiques. « Shaw est un homme extrêmement puissant et un vrai sociopathe, mais il croit sincèrement qu’il essaie de créer un monde meilleur, un monde sans humains, dirigé et peuplé entièrement par des mutants » déclare-t-il lors d’une interview.

C’est aujourd’hui que Kevin Bacon se transforme en mutant sur grand écran, avec la sortie du film « X-Men : le commencement », qui sera projeté dans toutes les salles.

VOIR AUSSI

'X-Men, le commencement' : retournez aux origines de la saga

' X-Men : Le Commencement ' : 'Love Love' des Take That dans la bande-originale

'Thor': Chris Hemsworth, Natalie Portman et Anthony Hopkins...divins