Sex Friends : Natalie Portman et Ashton Kutcher, amis dans le lit

Sex Friends : Natalie Portman et Ashton Kutcher, amis dans le lit
Sex Friends : Natalie Portman et Ashton Kutcher, amis dans le lit
La comédie sexo-romantique de l'année sort en DVD. « Sex Friends », de Ivan Reitman, réunit Ashton Kutcher et Natalie Portman dans une relation d'amitié tordue mais 100% contemporaine.
A lire aussi
"Des sexes et des femmes", l'exposition parisienne qui explore le genre
News essentielles
"Des sexes et des femmes", l'exposition parisienne qui...

Oscarisée pour son rôle de danseuse tourmentée dans « Black Swan » de Darren Aronofsky, Natalie Portman apparaît ici dans un tout nouveau registre. La petite Mathilda découverte dans « Léon » (de Luc Besson), campe dans « Sex Friends » une trentenaire surdouée et névrosée, effrayée par les histoires d’amour qu’elle ne contrôle pas. Surbookée par son travail de médecin, elle propose à son vieil ami, Adam, de devenir son sex friend. Mais une relation fondée uniquement sur les galipettes peut-elle durer ? L’un des deux n’aura-t-il pas envie d’un petit déjeuner partagé ou d’un dîner aux chandelles ?
Dans les bonus du DVD, on apprend que l’actrice a été le pivot du film, emballée par le scénario d’Elizabeth Meriwether, résolument dans l’air du temps. Elle aurait notamment apprécié la richesse du personnage d’Emma, qui va au-delà des considérations physiques et des niaiseries qui caractérisent en général les femmes dans ce genre de film.
Ivan Reitman
, le réalisateur, explique ainsi la modernité du film : « Il y a 20 ans, « Quand Harry rencontre Sally » posait la question : « l’amitié homme/femme est-elle possible sans que le sexe ne se mette en travers de son chemin ? ». Aujourd’hui, la question s’est transformée en : « Un homme et une femme peuvent-ils avoir une relation purement sexuelle sans que les sentiments ne se mettent en travers de leur chemin ? » Même analyse pour Elizabeth Meriwether, qui considère son film comme une comédie romantique à l’envers : on commence par le sexe, et on termine par les sentiments. Les codes s’intervertissent aussi dans la relation amoureuse : c’est l’homme qui est tenté par la guimauve et les cœurs de la Saint-Valentin, quand la femme refuse, au moins pour un temps, de se faire appeler « chérie ». À voir de préférence en anglais, entre filles, ou entre sex Friends, mais surtout pas en couple !

Voir la bande-annonce


VOIR AUSSI

« Une folle envie » : L'interview de Clovis Cornillac
« Une folle envie » : L'interview d'Olivia Bonamy
« Un baiser papillon » : l'Interview de Karine Silla Perez


L’INFO DES MEMBRES

Qui est Bradley Cooper, le tombeur de "Very Bad Trip" ?
Lady Gaga mise a nu par Jean-Paul Gaultier, ce soir sur TF6 !
Black Swan : la doublure de Natalie Portman crée le scandale