Facebook, nouvelle source de stress et d’anxiété ?

Facebook, nouvelle source de stress et d’anxiété ?
Facebook, nouvelle source de stress et d’anxiété ?
Le réseau social aux 500 millions d’amis serait-il générateur de stress ? C’est visiblement le cas, si l’on en croit une récente étude. Ainsi, 50 millions de personnes à travers le monde auraient développé de l’anxiété à cause de Facebook.
A lire aussi
 Facebook : trop d'amis, attention au stress
internet
Facebook : trop d'amis, attention au stress

Une récente étude de l’Université Napier d’Edimbourg révèle que 10 % des utilisateurs de Facebook, soit 50 millions de personnes à travers le monde, ressentiraient du stress et de l’anxiété à cause du réseau social. Selon l’enquête, ce sentiment serait fonction du nombre d’amis de chaque membre.
Pour parvenir à ce constat, les chercheurs ont interrogé 200 étudiants. 12 % d’entre eux, ces derniers comptabilisant 117 amis en moyenne, ont avoué ressentir de l’anxiété lors de leurs connexions à Facebook. Les 88 % restants, ne comptant pas plus de 75 amis triés sur le volet, n’ont fait état d’aucun malaise particulier.
Ainsi, si les adeptes du réseau social apprécient la possibilité de rester en contact avec leurs amis, la plupart se sentent coupable de refuser une demande de mise en contact. La crainte de ne pas être suffisamment créatif dans leurs statuts ou de rater un événement social important, s’ils venaient à désactiver leur compte, seraient également des sources de stress pour les utilisateurs.
Un phénomène que le docteur Kathy Charles a expliqué à la presse britannique. « Comme les jeux, Facebook maintient les utilisateurs dans des limbes neurotiques en les incitant à rester connectés, au cas où… », a-t-elle souligné.

Marie-Laure Makouke

VOIR AUSSI

Les Français fans des réseaux sociaux
les chiffres 2010 de Facebook
Un bébé égyptien baptisé Facebook

Dans l'actu