Quand une application de rencontres en ligne encourage la prostitution

Quand une application de rencontres en ligne encourage la prostitution
Quand une application de rencontres en ligne encourage la prostitution
On reproche à une application d'être sexiste et d'encourager la prostitution. Carrot Dating, utilisée pour rencontrer des partenaires en ligne, permet en effet aux hommes de faire des cadeaux aux femmes pour qu'elles acceptent des rendez-vous. Le principe est simple : utiliser la méthode de la carotte, d'où le nom de l'application. Alors mademoiselle, un rendez-vous galant contre une rivière de diamants ?
A lire aussi
À Roubaix, une mobilisation en ligne fait tomber une affiche sexiste en 3 heures
News essentielles
À Roubaix, une mobilisation en ligne fait tomber une...


Utiliser la technique de la carotte pour mener les femmes à la baguette ? C’est ce qu’entend faire Carrot Dating, une application de rencontres en ligne où les hommes peuvent offrir des cadeaux aux femmes qu’ils entendent séduire, l’inverse étant possible mais peu commun. Parmi les cadeaux proposés contre des rendez-vous, on répertorie des bijoux, ou des opérations de chirurgie plastique. Vous avez dit sexiste ?

>> Google : les requêtes sexistes dénoncées dans une campagne de l'ONU Femmes <<

Les femmes selon Carrot Dating ?  Des chiennes vénales

Carrot Dating se définit comme la « première application où les utilisateurs peuvent avoir un premier rendez-vous grâce aux pots-de-vin ». « Carrot est rapide, facile, et va droit au but », explique le site, ne précisant pas si le but en question ne serait pas, finalement, du sordide sexe tarifé. La maladresse est totale, d’autant plus que le message envoyé est explicite. Dans un email envoyé aux journalistes pour promouvoir le site, on peut lire : « donnez un os à un chien, et il obéira. Donnez un cadeau à une femme, et elle… ». Les femmes seraient-elles toutes vénales selon Carrot Dating ? De chienne à femme, n’y aurait-il qu’un pas ? Malaise.  

Brandon Wade, expert en prostitution légale 2.0

Le site a été créé par Brandon Wade, un diplômé de l’Institut de technologie du Massachusetts qui n’en est pas à son coup d’essai. C’est à lui que l’on doit le site SeekingArrangement.com, qui permet aux jeunes filles de se trouver des « sugar daddy » (des hommes plus âgés pour les entretenir), ou le SeekingMillionaire.com, toujours dans la même veine. Il reconnait avoir pensé aux « hommes comme lui », un peu geeks et malheureux en amour, pour créer Carrot Dating, et séduire en achetant un premier rendez-vous. S’il souhaitait passer pour le loser-timide-mais-génie-du-web, c’est raté : il est désormais un loser-proxénète-2.0.

>> e-Sexisme : notre machomètre spécial web <<

VOIR AUSSI

What's your price : Polémique autour d'un site de rencontre
Attraction Methods : les pépites sexistes d'un coach en séduction

"Comment bien baiser" : quand un coach en séduction fait l'apologie du viol